Connectez-vous
BASANGO
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

MAÎTRE GOTÈNE

Artiste atypique

Artiste atypique, il a vu sa vocation naître de manière exceptionnelle, car il la met en œuvre en utilisant le matériel local, le charbon qui est à sa portée. Quelle aubaine !


Gotène
Gotène
Atypique parce que du lieu de sa naissance à plus de 500km de Brazzaville, vers 1939 à Yaba dans le district d’Abala, il intègre à l’âge de 12 ans, l’École de Peinture de Poto-Poto dirigé par le Pierre Lot, son fondateur.
Ce dernier, dit à son élève : «Tu imagines tout ce qui te vient à la tête et tu peins, comme çà, sans modèle ».
Il sera impressionné par Zigoma, Thango, Bonguila.

Deux ans après son entrée dans ce creuset de la peinture congolaise, GOTENE réalise sa première exposition dont il est le plus fier. Elle eut lieu en 1952 lors d’une foire organisée sur l’actuel emplacement de l’ambassade de France à Brazzaville.
19 ans après, en 1971 il est admis au Collège Technique d’Arts Graphiques à Paris où il obtient le Certificat d’Études en Sérigraphie. Il a fréquenté l’École Nationale de Tapisserie Française et est aussi ancien membre de l’Académie Lutèce de 1973 à 1974.
L’exposition en 1954 à Paris au Cercle de la France d’Outre-Mer constitue le véritable lancement de sa carrière artistique. Ce qui le propulse au rôle de porte ‘étendard de la peinture congolaise de l’époque sous la présidence de Albert SARRAULT, alors Président de l’Union Française.
Marcel GOTENE a reçu de nombreux prix et distinctions, expression de la reconnaissance artistique dont il bénéficie du monde de l’Art.

Doué d'un esprit pénétrant, il a su reproduire ses perceptions d’un univers personnel sent se laisser abuser par les apparences.
Derrière une apparence purement décorative, se cache toujours un message d’ordre sociologique, politique, religieux ou mystique. Maître Gotène veille au maintien de l’harmonie entre le minéral, le végétal, l’animal et l’humain, pouvant aller jusqu’à l’osmose, dans les tableaux où l’artiste relie les diverses formes de vie par analogie biomorphique, afin d’atteindre la trilogie « paix –amour – joie », et cela toujours en présence de « l’oeil qui voit tout », symbolisé par des ronds ou ovales, « oeil » invitant le spectateur à « ouvrir l’oeil » à travers les méandres de la vie.
Minutieux et attentif aux détails qui l’entourent, sa peinture cherche des réponses à nos propres peurs de l’inconnu.

toile de Gotène
toile de Gotène
Il dit : « l’art est la naissance d’un enfant qui pousse avec ses racines, nous avons comme les arbres besoin de racines qui nous rattachent à un socle. Mais quand ce socle est brisé nous n’avons plus de pays, l’art est la naissance d’un enfant qui pousse avec ses racines. Quand il n’y a pas d’art, il n’y a pas de pays ! »

Modeste, effacé, affable, malgré ses nombreux séjours à l’étranger, c’est chez lui qu’il se sent le mieux. C’est dans cet environnement à la fois familial et ancestral qu’il puise sa source d’inspiration. Le style pictural de Gotène reflète par son originalité les valeurs modernes mêlées à la tradition de son terroir. L’artiste nous amène à nous poser des questions sans cesse en nous laissant toujours le libre choix. Ce qui nous oblige à réfléchir sur des questions essentielles sur la précarité de l’existence.
Doué pour nous faire explorer des mondes renouvelés, Il apparaît comme un Maître, mais aussi un maître penseur puisque la richesse et la diversité de son œuvre reflètent les valeurs et les grandes interrogations de notre monde intérieur comme extérieur, hostile ou bienveillant, où la paix ne se trouve que dans un cadre rassurant.
L’artiste a dit que le public congolais ne se donnait pas la peine de rencontrer l’œuvre et bien c’est chose faites !

Je termine par une pensée d’un philosophe congolais : « Vivre longtemps fait voir et permet quelques certitudes dans la vie». Voilà l’œuvre de Gotène.

PRIX ET DISTINCTIONS
• Grand Prix France Afrique décerné par la Société Internationale de Beaux-Arts (1973)
• Grand Prix Public (médaille de Léonard de Vinci) par l’Académie Internationale de Lutèce (1972)
• Premier Prix du Président la République du Congo (1979)
• Diplôme d’Honneur décerné par l’Ambassade de Cuba à Brazzaville (1987)
• Grand Prix Agip-Recherches Congo avec la médaille d’Argent dédié à Enrico Mattei (1987)
• Grand Prix du Président de la République gabonaise (1998)



gotene.pdf gotene.pdf  (3.89 Mo)

Par Patricia KW
Rédigé le Lundi 29 Juin 2009 à 00:29 | Lu 2080 fois | 3 commentaire(s)






1.Posté par John Fre le 21/08/2011 21:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
I have a collection of Marcel gotene's gouaches. How can I find a realistic VALUE. What is the best way to sell them

Thanks John

2.Posté par John Fre le 21/08/2011 21:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
I have a collection of Marcel gotene's gouaches. How can I find a realistic VALUE. What is the best way to sell them

Thanks John

3.Posté par WILFRID MASSAMBA le 16/03/2012 11:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
If you are looking any information about this artiste buy or sell. Contact galelerie congo

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


À lire aussi :
< >

Jeudi 19 Avril 2018 - 22:52 WANURI KAHIU

Mardi 2 Décembre 2008 - 23:10 Frederick Wanzere

Focus | Confidences | Lettres d'Afrique | Diaspora




MOKÉ TV

    Aucun événement à cette date.



App Store
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
YouTube



www.wilfridmassamba.com


Facebook
App Store
Google+
Instagram
Rss
Twitter
YouTube