Connectez-vous
BASANGO

WU MUSIC GROUP REJOINT THE ORCHARD  15/09/2008

TREIZE ALBUMS INEDITS DANS LE MONDE NUMERIQUE

SORTIRONT LE 23 SEPTEMBRE 2008

New York, Septembre 2008
RZA et Wu Music Group se sont associés à The Orchard pour ressortir digitalement treize albums inédits et classiques du label légendaire du Hip-hop incluant des enregistrements du Wu Tang Clan, U-God, Wu-Syndicate, Killarmy, Shyheim, West Coast Killa Beez, Black Knights et la Bande-son du film culte ` Ghost Dog` qui seront disponibles partout en téléchargement à partir du 23 Septembre.
L`accord comprends aussi la sortie des albums à venir de RZA ( aka Bobby Digital ) et d`autres nouveaux projets du label
« Le temps est venu de donner aux gens quelques anciens disques du Wu en numérique », affirme RZA. « Nos fans ont été fidèles et patients. Le hip hop est vivant avec Wu Music et avec The Orchard, nous avons un bon partenaire qui comprend notre public. Je suis pressé de commencer à travailler avec eux. »

A partir d`aujourd’hui les fans du Wu Tang pourront accéder au site official www.wumusicgroup.com

Pour obtenir des infos sur les concerts et sorties à venir et les voir sur leur propre chaine TV online sur Kyte TV Wu Music Tube, Ils peuvent aussi se connecter avec RZA sur son espace MySpace: http://www.myspace.com/rza



Ben Oldfield / The Orchard

Black Milk, eLZhi (Slum Village) et Illa J de retour  26/08/2008

Yancey Boys, tel sera le nom du premier album de John Yancey, petit frère de J Dilla, disparu en 2006. Le frère à récupéré des beats non utilisés de Dilla (des travaux sonores datant de 1995 à 1998…) pour mettre en boîte un premier LP dont la sortie et prévue pour novembre sur Delicious Vinyls. Reste à savoir si l’ensemble suivra ou si on risque de se voir refiler des chutes de studio de précédents travaux du producteur de la Motor City.

Detroit toujours puisque le Slum Village eLZhi a sorti cette semaine sur Fat Beats (12 août) son premier album solo, The Preface. L’album est produit par Black Milk, et propose pas mal de participations alléchantes, dont celles de Royce Da 5'9", T3 de Slum Village, Guilty Simpson, ou encore Phat Kat.

Source http://www.90bpm.net
90bpm

Décès d'Isaac Hayes, le roi de la soul music  11/08/2008

La légende américaine de la soul music, Isaac Hayes, 65 ans, est mort dimanche dans son domicile à Memphis, dans le Tennessee. Chanteur, compositeur et auteur de chansons, Isaac Hayes avait remporté un Oscar en 1972 pour la composition de la musique du film Shaft.

Isaac Hayes a été retrouvé mort, dimanche matin, dans sa salle de sports à Memphis, dans le Tennessee. Il aurait eu 66 ans la semaine prochaine.

Ce personnage flamboyant qui aimait se couvrir de bijoux en or, a connu le sommet de sa gloire en 1972 en réalisant la bande sonore du film Shaft qui lui a valu un Oscar.

Né dans une famille pauvre du Tennessee, il a appris la musique sur le tas dans la célèbre rue de Memphis, Beale Street, où Johnny Cash ou Elvis Presley ont enregistré leur premier disque.

Il a servi de musicien d’appoint dans les studios locaux avant de se mettre à écrire une musique qui revendique plusieurs genres : la soul, le disco, et même le rap dont il se voulait un précurseur.

Plus récemment, Isaac Hayes a atteint un nouveau public en devenant la voix de Chef, un personnage de la série de dessins animés South Park. Il a brutalement quitté ce rôle après qu’un épisode ait tourné en dérision l’Eglise de scientologie à laquelle il appartenait.

Source RFI
Anne Toulouse /

Hommage: Andy Palacio, martyre garifuna  27/07/2008

Emporté à 47 ans par une attaque cérébrale, Andy Palacio était sur le point d’inscrire le Bélize sur la carte des musiques du monde. Comme en son temps Cesaria Evora l’a fait avec le Cap Vert.

Injuste: voilà le premier mot qui vint à l’esprit le 19 janvier 2008 à l’annonce de l’attaque cérébrale puis du décès de Andy Palacio chanteur garifuna et haut diplomate au Bélize. L’année passée, Andy Palacio nous avait envoûtés avec Watina. Voix vibrantes, rythmes aux confluents de l’Amérique latine et de l’Afrique, mélodies viscéralement nostalgiques et esprit funky ont fait de ce disque un incontournable qui s’écoutait en boucle.

Watina c’était aussi l’aboutissement d’un travail acharné pour faire connaître au reste du monde la culture garifuna. Les ancêtres des Garifunas étaient des esclaves ouest-africains qui, sur le point d’achever leur triste traversée de l’Atlantique tentèrent la rébellion. A l’approche de l’Amérique, leurs navires firent naufrage. Les Garifunas parvinrent ainsi à établir leurs colonies le long des côtes d’Amérique centrale en se mêlant à la population locale indienne et caraïbe. Irréductibles défenseurs de leur identité, les Garifunas sont aujourd’hui 250 000 et ont su préserver leur musique, leur danse, leur langue à tavers les siècles.

Depuis plus de dix ans, Andy Palacio et son ami et producteur, Ivan Duran, essayaient par tous les moyens de diffuser la musique garifuna, sous sa forme traditionnelle, comme dans ses derniers avatars hautement sexy du punta rock. Chaleureux, joyeux, empreint de spiritualité, Andy Palacio, était le meilleur ambassadeur de cette musique en devenir. Watina, unaniment salué par la critique, lui ouvrait enfin la clef de la sène internationale. Une tournée était prévue en mai. Coupé dans son envol, Andy Palacio n’aura pas eu le temps de savourer son succès. Il aura toutefois entrouvert une porte. A d’autres, comme le talentueux Aurelio Martinez, de prendre le relais et de l’ouvrir toute grande.

Prophète en son pays, Andy Palacio a reçu des funérailles nationales. Le 25 janvier un hommage en musique lui sera rendu dans la ville de Bélize. Amis, fans ou simples auditeurs sont invités à écrire leurs commentaires sur les blogs référencés ci-dessous.

Source vibrationsmusic.com
Par Elisabeth Stoudmann

Henri Salvador  05/07/2008

Henri Gabriel Salvador est un chanteur et guitariste de jazz français né à Cayenne, en Guyane française, le 18 juillet 1917. Hormis son incroyable longévité (des années 1930 aux premières années du XXIe siècle), Henri Salvador est un personnage marquant de la musique française et mondiale :

ses chansons populaires restent fredonnées par des générations de français (Syracuse, Une chanson douce, etc.)
il est le premier chanteur de rock’n roll français (1956)
il serait à la source de la bossa nova brésilienne (1957)
Last fm

1 ... « 32 33 34 35 36 37 38 » ... 39