Connectez-vous
BASANGO
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Tiken Jah Fakoly

2002 : FRANCAFRIQUE

Tiken Jah Fakoly est la nouvelle figure emblématique du reggae africain. Elevé dans la région d’Odienné, au nord-ouest de la Côte d’Ivoire, le jeune Moussa Doumbia, alias Tiken Jah Fakoly, se passionne, très tôt, pour les rythmes chauds du reggae. Excellent danseur, mais piètre élève, Tiken Jah Fakoly passe plus de temps sur les pistes de danse des fêtes de villages qu’à étudier.


Tiken Jah Fakoly
Fou de musique, Tiken Jah Fakoly monte, rapidement, son premier groupe de reggae. Repéré par un producteur, lors d’un concours musical organisé en Côte d’Ivoire, il enregistre, en1993, ses premières cassettes. La même année, le décès du président Houphoüet-Boigny anéantit les populations africaines et un deuil national est proclamé. Pendant ces trois mois, les radios ne furent autorisées qu’à diffuser des airs religieux. C’est dans ce climat hostile que paraît le premier disque de Tiken Jah Fakoly qui passe entièrement inaperçu et tombe aussitôt aux oubliettes.
Quelques mois plus tard, Tiken Jah Fakoly réitère l’expérience, mais vainement et, une fois de plus, sans succès.

En 1997, Tiken Jah Fakoly porte un regard plus lucide sur son pays et choisit de s’engager politiquement. Il dénonce les abus et les faiblesses, s’insurge contre les politiciens et inscrit sa révolte dans ses textes. Avec l’aide financière de quelques amis, il entre en studio et enregistre son premier album engagé " Mangercratie ". Le succès est immédiat en Côte d’Ivoire et dans de nombreux autres pays d’Afrique. Sa notoriété dépasse même les frontières du continent Africain pour s’imposer dans de nombreux pays francophones. En 1998, Tiken Jah Fakoly est sollicité par un grand label qui lui propose de produire ses albums en France.

Fort de ses précédents succès, Tiken Jah Fakoly revient avec un nouvel album " Françafrique ", enregistré dans les studios mythiques de TUFF Goong à Kingston, en Jamaïque. Tiken Jah Fakoly signe un album engagé, évite les poncifs, sort des sentiers battus et parle avec discernement de son pays .
S’il est la nouvelle référence en matière de reggae, il est aussi un jeune talent à découvrir et à encourager.

basango
Rédigé le Mercredi 19 Février 2003 à 00:00 | Lu 407 fois | 0 commentaire(s)





À lire aussi :
< >

Lundi 28 Mars 2016 - 12:05 Le jazz éthiopien ne meurt jamais

Mardi 11 Août 2015 - 17:19 "Tombouctou" le nouveau clip d'Inna Modja

A Lire | A Ecouter | A Voir | Life Style | Mémoires




MOKÉ TV

    Aucun événement à cette date.



App Store
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
YouTube



www.wilfridmassamba.com


Facebook
App Store
Google+
Instagram
Rss
Twitter
YouTube