Connectez-vous
BASANGO
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Thiaroye

FLOUES

Le 28 novembre 1944 des anciens combattants africains contre les nazis sont exécutés par le pouvoir colonial français au Sénégal.


Tirailleurs
Tirailleurs
A 20 ans
Ils avaient quitté leur brousse pour des champs de battaille qui n’étaient pas les leurs.
Souffrant de froid, désignés pour toutes les corvées et les missions périlleuses,
Sur les champs de bataille
ils apprirent par coeur la Marseilleise et l’Alsacienne.
Ceux qui n’étaient pas morts pour la France revinrent
gonflés d’enthousiasme et d’espoirs : la guerre, cette histoire de misère et de mort allait bientôt finir.
A Thiaroye, qui son bras cassé, qui sa jambe ravagée, ils demandèrent leur solde.
Des corps maigres en uniformes ouvrirent le feu sur leurs corps maigres en uniformes.
La pluie pourra couler deux mille ans sur cette place, elle n’effacera pas le sang de ceuux qui y sont tombés.
Ils se croyaient Français.
Ils furent floués.


David Gakunzi
Rédigé le Vendredi 18 Novembre 2005 à 00:00 | Lu 2083 commentaire(s)




À lire aussi :
< >

Jeudi 19 Avril 2018 - 22:52 WANURI KAHIU

Lundi 29 Juin 2009 - 00:29 MAÎTRE GOTÈNE

Focus | Confidences | Lettres d'Afrique | Diaspora




MOKÉ TV

    Aucun événement à cette date.



App Store
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
YouTube



www.wilfridmassamba.com


Facebook
App Store
Google+
Instagram
Rss
Twitter
YouTube