Connectez-vous
BASANGO
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Situmem

Théâtre de la Tempête à la Cartoucherie de Vincennes.

Création pour un chœur de 18 acteurs d’Afrique et d’Europe, jouée pour la première fois le 21 février 2003 au Centre Culturel français de Bobo Dioulasso au Burkina Faso après une résidence de deux mois.


Création d’Evelyne Fagnen, du 24 septembre au 5 octobre 2003

Situmem
« Rassembler une équipe d’africains et d’européens pour éprouver notre parole, nos désespoirs, nos images et notre humour autour de la tragédie du sida : voilà l’origine de « Situmem… »

Vivre pendant trois mois au Burkina Faso, en résidence de création à Bobo Dioulasso, éprouver nos expériences d’acteur à l’écriture chorégraphique de Seydou Boro, découvrir les métaphores d’une scénographie, fabriquer des marionnettes, avancer sur le chemin du théâtre avec nos regards et nos cultures différentes : Voilà l’aventure de « Situmem… »

Donner à voir les fêlures de nos amours, défier l’horreur et la terreur d’un monde d’indifférence et de mépris, rêver une oasis d’humanité et de poésie sur les mélodies de la cora de Bécaye Diaibaté, voilà le spectacle « Situmem… »

Partager les visions avec le public de là-bas et maintenant avec le public d’ici comme un carnet de voyage, comme un poème charnel au dessus des gouffres de mort : voilà « Situmem… » à Paris… »





L’équipe

Situmem
Evelyne Fagnen Metteur en scène France
Hermas Gbaguidi Assistant metteur en scène Bénin
Wilfried Schick Scénographe/ Création Lumière France
Maxime Legrand Assistant Scénographie/Lumière France
Seydou Boro Chorégraphe Burkina
Leila Tall Comédienne Burkina
Josiane Yapo Comédienne Côte d'Ivoire
Alain Hema Comédien Burkina
Eugène Bayala Comédien Burkina
Ildevert Meda Comédien Burkina
Ablas Ouedraogo Comédien Côte d'Ivoire
Bécaye Diaibaté Musicien Burkina
Léonie Kombelemsigri Comédienne Burkina
Valérie Bordet Comédienne France
Magali Pouget Comédienne France
Phil Guichet Comédien France
Maria Villacis Comédienne France
Roméo de Mélo Martins Comédien, Musicien France
David Nunes Comédien France
David Fricker Comédien France
Boniface Kagambega Stagiaire marionnette/ comédien Burkina



Evelyne Fagnen
Rédigé le Jeudi 12 Juin 2003 à 00:00 | Lu 2759 commentaire(s)




À lire aussi :
< >

Mardi 31 Mars 2015 - 12:02 Le safari sort du circuit

Mercredi 4 Février 2015 - 14:46 Tony Allen

L'OEIL DE BASANGO | LISAPO | TAM-TAM | TENTATIONS | ÉCONOMIE | DÉCOUVERTE | BASANGO TV | BONS PLANS









Afropunk célèbre la créativité des cultures afro

La dernière édition parisienne du festival underground américain a révélé toute l'étendue des cultures afro-descendantes.

Un foisonnement de couleurs et de motifs influencé par l'Afrique
Né à Brooklyn en 2005, le festival alternatif Afropunk a essaimé aux quatre coins du monde, d'Atlanta à Londres, de Paris à Johannesburg en l'espace de treize ans. Présent pour la quatrième fois dans la capitale le week-end dernier, l'événement célèbre l'affirmation des cultures noires décomplexées et dénonce toutes formes de discriminations raciales, physiques ou sexuelles. « Ce mouvement traduit la volonté de dire que les Noirs ne sont pas associés à un type de musique en particulier », précise l'essayiste et documentariste Rokhaya Diallo qui a animé une des deux journées. « C'est une manifestation extrêmement bienveillante qui prône une forme de liberté que l'on croise dans le public », poursuit-elle. « J'adore m'apercevoir que le spectacle est autant parmi les festivaliers que sur scène, dans les looks des gens se dégagent quelque chose de spectaculaire. » Ouvert absolument à tout le monde, le succès de la formule repose sur un savant mélange d'une programmation musicale éclectique mêlée à la mode, l'art et la ripaille avec une vingtaine de food trucks. Preuve du succès, la manifestation a déménagé du Trianon à La Villette l'année dernière et affichait complet pour cette édition avec 8 000 personnes aux styles vestimentaires pointus. Poids plume à côté du mastodonte new-yorkais et de ses 90 000 spectateurs, la déclinaison française attire déjà les voisins, du Benelux à la Grande-Bretagne, puisque près de 40 % du public est étranger.

ROGER MAVEAU
28/11/2018





Facebook
Instagram
Twitter