Connectez-vous
BASANGO
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Sierra leone

BOIS D'EBÈNE

En cette année 1753, la Siera Leone est la proie de plusieurs négriers à la recherche du bois d'ébène. John Newton est l'un d'eux. Comme la plupart de ses collègues, il arrive à concilier sans trop d'état d'âme foi chrétienne et traite négrière.


Sierra leone
Par une nuit de tempête qui faillit emporter son bateau, John Newton fut touché par la grâce du seigneur. Depuis cette nuit-là, il n'est pas un matin où il ne se reveille sans chanter des louanges au Seigneur que son équipage reprend aussitôt en choeur. Depuis cette nuit là, il n'est pas un repas qu'il prend sans avoir remercié " Notre père qui êtes aux cieux..." Il n'est pas un soir où il s'endort sans avoir demander à Dieux de veiller sur son navire.
Depuis cette nuit là, il est dans ses habitudes, quand il attend sur les côtes de Sierre Leone le chargement de son bateau de bois d'ébène, d'écrire des poèmes liturgiques qui commencent tous par : "qu'il est bon Jésus..."
Depuis cette nuit-là, à chacun de ses retours à Liverpool - après un détour par les Amériques où il vend son bois d'ébène - John Newton n'oublie jamais d'aller donner une prime spéciale à l'Eglise.


D.G
Rédigé le Mercredi 2 Avril 2003 à 00:00 | Lu 952 fois | 0 commentaire(s)





À lire aussi :
< >

Jeudi 19 Avril 2018 - 22:52 WANURI KAHIU

Lundi 29 Juin 2009 - 00:29 MAÎTRE GOTÈNE

Focus | Confidences | Lettres d'Afrique | Diaspora




MOKÉ TV

    Aucun événement à cette date.



App Store
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
YouTube



www.wilfridmassamba.com


Facebook
App Store
Google+
Instagram
Rss
Twitter
YouTube