Connectez-vous
BASANGO
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Robert Johnson

IL REGARDAIT TROP LES FEMMES

Né en 1911 et mort le 13 août 1938, Robert Johnson est l'une des figures mythiques et fondatrices du blues. Les quelques trente morceaux qu'il a pu enregistrer avant de mourir sont considérés commes des classiques du blues et plus d'un grand chanteur les a repris.


Petit-fils d'esclave, Robert Johnson regardait trop les femmes il en est mort. Mort empoisonné à la strychnine par un mari jaloux. Vagabond baladin assidu des bistrots à musique, Robert Johnson avait développé un style de guitare unique. Quand il jouait on se demandait toujours où se trouvait le deuxième guitariste. Avec un goulot de bouteille autour du petit doigt de la main gauche il jouait souvent Et des histoires sur des amours passagères, le blues des séparations, le désir de partir ou de rentrer chez soi, coulaient, coulaient, coulaient... Mais diable d'où détenait-il ce diabolique talent qui faisait briller les yeux des femmes, racler la gorge des hommes, illuminer d'une émotion sulfureuse les bourgs les plus sordides?

David GAKUNZI
Rédigé le Mercredi 9 Août 2006 à 14:10 | Lu 2302 commentaire(s)





À lire aussi :
< >

Lundi 28 Mars 2016 - 12:05 Le jazz éthiopien ne meurt jamais

Mardi 11 Août 2015 - 17:19 "Tombouctou" le nouveau clip d'Inna Modja

A Lire | A Ecouter | A Voir | Life Style | Mémoires




MOKÉ TV

    Aucun événement à cette date.



App Store
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
YouTube



www.wilfridmassamba.com


Facebook
App Store
Google+
Instagram
Rss
Twitter
YouTube