Connectez-vous
BASANGO
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Révolte du 4 février

OUVRIR LES PORTES DE LA PRISON

Le 4 février 1961, des habitants de Luanda, la capitale de l'Angola, essaient de libérer les prisonniers politiques de la prison de la Réclusion tenue par les forces coloniales portugaises. La répression qui s'ensuit est féroce.


Monument des martyres de la révolte
Monument des martyres de la révolte
Luanda est une ville ou l'on se lève tôt.
Surtout dans les mucèques.
Car le centre est loin et le bus pour y aller est trop cher.
Alors il faut partir tôt pour ne pas être en retard.
Luanda s'est levée tôt ce matin.
Les mucèques se sont levés tôt, plus que d'habitude.
Pas pour aller labourer les champs ou cirer les pompes des colons.
Mais pour aller ouvrir les portes de la prison militaire de la réclusion.
On savait le colonialisme capable de grande violence mais à ce point...
Sur la terre d'Angola il y aura 50 000 morts sans sépulture.
50 000 morts qui voulaient ouvrir une prison.

David Gakunzi
Rédigé le Lundi 27 Janvier 2003 à 00:00 | Lu 4921 commentaire(s)





À lire aussi :
< >

Jeudi 19 Avril 2018 - 22:52 WANURI KAHIU

Lundi 29 Juin 2009 - 00:29 MAÎTRE GOTÈNE

Focus | Confidences | Lettres d'Afrique | Diaspora




MOKÉ TV

    Aucun événement à cette date.



App Store
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
YouTube



www.wilfridmassamba.com


Facebook
App Store
Google+
Instagram
Rss
Twitter
YouTube