Connectez-vous
BASANGO
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Noirs et Célèbres

Le calendrier indispensable est disponible chez ARCHIVE

Il est déjà disponible le petit calendrier qui monte qui monte, œuvre patiente de ces jeunes insoumis de l’Association de Recherche sur la Culture et l’Histoire pour l’Identité et la Vérité de l’Enseignement, ARCHIVE. Noirs et Célèbres tel qu’il s’intitule, sous-titré Passé et Présent, ce calendrier qui est tout un programme, propose des dates références associées à des figures et événements emblématiques touchant principalement au Monde Noir.


Malcom X
Malcom X
Associant à merveille l’image photographique, une qualité de définition claire avec un choix de couleur astucieusement restreint, nuancé sur fond doux, le calendrier 2005 est un cru des bonnes saisons. A se procurer d’autant plus rapidement qu’il est salué par un succès phénoménal.

La démarche de ARCHIVE amenée par l’artiste chanteur et militant afro-guadeloupéen Yvan Voice et son staff consiste à commémorer, célébrer mais surtout faire découvrir ou rappeler les hauts faits d’histoire ancienne ou contemporaine touchant à la longue marche des Africains et Descendants d’Africains.

Les dates, les images, les portraits en particulier assortis de commentaires ou descriptions succincts sans raccourcis créent une proximité, une familiarité avec des figures valeureuses, martyres, sacrifiées, esprits géniaux de notre temps, ou de la cause des Noirs, des Opprimés de la terre.

Noirs et Célèbres est un outil didactique, pédagogique et un instrument qui aide à construire une mémoire collective à partir de données trop souvent éparses, disséminées dans des publications qui rebutent le grand public parce que trop sérieuses, trop «prise de tête», trop précieuses voire précautionneuses.

Foin de tout cela ! La solution ? Un instrument d’utilisation quotidienne, un objet éminemment culturel et authentiquement utilitaire, qui permet un contact permanent avec les Mandela, Luther King, Malcom X, Lumumba, Dulcie September ou WEB Dubois. Le calendrier Noirs et Célèbres est d’utilité publique testée et normalisée ISO.Afrikara.2005

Mandela
Mandela
Anodin au premier degré, il possède une dimension révolutionnaire en ceci qu’il change le regard de ceux qui ont la mauvaise habitude de la férule, de la soumission, de considérer les références de l’Autre comme ses propres et uniques références. Ce calendrier possède un grain d’agit-prop afro qui le jette sur les chemins des inventeurs noirs. Ces Africains-Américains déportés de leur continent l’Afrique, qui ont depuis des siècles déposé des brevets dont les innovations et découvertes sont incontournables dans la civilisation contemporaine. Banque de sang, feux rouges, ascenseur, boîte aux lettres… sont des inventions directement au crédit de chercheurs et savants africains américains qui invalident par les actes Gobineau et tous ceux qui ont fait commerce de la théorie de l’inégalité des races…Et il y en a quelques uns.

Ces hommes et femmes politiques, intellectuels, sportifs, artistes, qui restent invisibles dans le système des images de la république française et dans le monde contemporain, échappent aux commémorations publiques et nationales. Pis ils sont soustraits du regard des jeunes noirs qui se rassureraient pourtant de voir leurs semblables briller en société, cela montrerait le chemin de l’excellence à suivre.

L’école ne pourvoyant pas à ce genre de requêtes, la télévision craignant que trop de couleur tue l’audimat, la vie politique préférant ne surtout pas ouvrir une concurrence supplémentaire entre professionnels de la politique, les Noirs traversent l’espace de la cité française sans jamais apparaître. Si ce n’est dans les rubriques des faits divers les moins gratifiants.

ARCHIVE mène par conséquent un combat en première ligne de dignité et d’éducation sociétale très prometteur sur la diffusion, la vulgarisation des figures emblématiques négro-africaines et universelles auprès de publics en attente d’autre chose, de leur culture, de leur histoire, de valeurs vraies. Ces valeurs ne sont ni rejet ni mépris de l’Autre, elles sont dignité de soi, quiétude mentale, et meilleur départ vers Autrui. Elles interpellent ainsi l’Autre, incidemment, à la connaissance réciproque.

La sortie du calendrier Noirs et Célèbres est toujours un événement en soi et un soulagement appuyé, car chacun imagine l’énergie qu’il mettrait à regrouper autant de données, d’histoires, d’anecdotes, et de les servir fraîches et prêtes à l’usage. Foss pou ARCHIVE !

Recommandation à bonne dose par Afrikara.com. Si vous avez encore des cadeaux à offrir vous savez ce qui vous reste à faire.

Renseignements : www.associationarchive.com

Akam Akamayong / afrikara.com
Rédigé le Samedi 22 Janvier 2005 à 00:00 | Lu 4873 fois | 0 commentaire(s)





À lire aussi :
< >

Mercredi 28 Novembre 2018 - 01:45 Hem' sey Mina

Lundi 9 Juillet 2018 - 23:24 Seun Kuti

A Lire | A Ecouter | A Voir | Life Style | Mémoires







    Aucun événement à cette date.




Afropunk célèbre la créativité des cultures afro

La dernière édition parisienne du festival underground américain a révélé toute l'étendue des cultures afro-descendantes.

Un foisonnement de couleurs et de motifs influencé par l'Afrique
Né à Brooklyn en 2005, le festival alternatif Afropunk a essaimé aux quatre coins du monde, d'Atlanta à Londres, de Paris à Johannesburg en l'espace de treize ans. Présent pour la quatrième fois dans la capitale le week-end dernier, l'événement célèbre l'affirmation des cultures noires décomplexées et dénonce toutes formes de discriminations raciales, physiques ou sexuelles. « Ce mouvement traduit la volonté de dire que les Noirs ne sont pas associés à un type de musique en particulier », précise l'essayiste et documentariste Rokhaya Diallo qui a animé une des deux journées. « C'est une manifestation extrêmement bienveillante qui prône une forme de liberté que l'on croise dans le public », poursuit-elle. « J'adore m'apercevoir que le spectacle est autant parmi les festivaliers que sur scène, dans les looks des gens se dégagent quelque chose de spectaculaire. » Ouvert absolument à tout le monde, le succès de la formule repose sur un savant mélange d'une programmation musicale éclectique mêlée à la mode, l'art et la ripaille avec une vingtaine de food trucks. Preuve du succès, la manifestation a déménagé du Trianon à La Villette l'année dernière et affichait complet pour cette édition avec 8 000 personnes aux styles vestimentaires pointus. Poids plume à côté du mastodonte new-yorkais et de ses 90 000 spectateurs, la déclinaison française attire déjà les voisins, du Benelux à la Grande-Bretagne, puisque près de 40 % du public est étranger.

ROGER MAVEAU
28/11/2018




Facebook
Instagram
Twitter