Connectez-vous
BASANGO
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Moké Film Festival


Royal Cinéma à Pointe-Noire, Congo © Wilfrid Massamba
Royal Cinéma à Pointe-Noire, Congo © Wilfrid Massamba
Présentation du donateur
LE MOKE FILM FESTIVAL a l’ambition de devenir la manifestation la plus importante du cinéma dans la sous région. La priorité est de montrer le monde tel qu’il est vécu dans notre région.
Nous avons l’espoir que les professionnels de l’audiovisuel de la région et le public se retrouveront pendant 5 jours pour de riches expériences et découvertes du cinéma Africain et d’ailleurs.

Le 1er Moké Film Festival se déroulera à Pointe-Noire (Congo Brazzaville), au Royal Cinéma de Pointe-Noire du 2 au 6 Août 2016.

Résumé de l'opportunité
Le Moké Film Festival propose 5 programmes en compétition officielles. Les films acceptés doivent obligatoirement avoir été réalisés après le 31 janvier 2014. La durée d’un film ne doit excéder 30 min. Les films doivent être dialogués ou muets.

Le Jury Officiel sera composé de professionnels du cinéma et de la culture et des médias.

Les prix seront décernés (toutes catégories confondues) aux films primés, en espèces ou matériels, et seront attribués aux réalisateurs.

Grand prix du Festival 300.000 CFA
Prix Spécial du Jury 200.000 CFA
Prix du Meilleur Film 100.000 CFA
Prix de la Presse 100.000 CFA
Prix du Public 50.000 CFA

En cas de sélection, le festival se réserve le droit de présenter un extrait aux télévisions locales, nationales et internationales, n’excédant pas 10% de la durée totale de l’œuvre. Le festival se réserve également le droit d’utiliser les extraits du film pour sa bande annonce officielle. De plus, des photographies des films pourront être utilisées à des fins de promotion (presse écrite, Internet).

Les films primés lors du festival peuvent faire l’objet de projections non commerciales ponctuelles sur l’année lors d’évènements off de promotion du festival.

Critères d'éligibilité
Le festival est ouvert aux films courts qu’ils soient de fictions, documentaires, animations ou clips vidéo réalisés après le 31 janvier 2014. La durée d’un film ne doit excéder 30 min. Les films doivent être dialogués ou muets.

Le Festival accepte les films réalisés par des réalisateurs africains et d’ailleurs. Ces films doivent être en français, anglais ou en langue originale sous-titrés en français.

Supports de projection acceptés pour le festival : Support USB.

Support de sélection Une clé USB du film (lisibles sur un lecteur de salon, un lien vers le film Youtube ou autre) / USB et lien sont tous deux obligatoires N.B. Les films dont la langue n’est pas le français doivent impérativement être sous-titrés en français.

Support de projection Clé USB, ou disque dur : QuickTime (HD 1920 x 1080 ; HD 1280 x 720 ; PAL 16/9 : 1024 x 576 ; PAL 720 x 576) sans compression, non tramé (mode progressif)

Comment postuler
L’inscription au festival se fait via le site du festival en téléchargeons la fiche d’inscription. La réception des films, de leur fiche d’inscription et du règlement se fera à partir du 5 avril 2016 et prendra fin le 30 juin 2016 Au delà de cette date les films inscrits et/ou réceptionnés ne seront plus visionnés

Les ayants droits seront informés des décisions du comité de sélection, par mail, à partir du 15 juillet 2016.

Le festival devra accuser réception des supports de projection (USB) en date du 30 juillet 2016 dernier délai.

La sélection se déroulera exclusivement sur support USB ou un lien vers la page du film. Il est possible pour un réalisateur de présenter plusieurs films, cependant un seul sera retenu. Le film devra être envoyé avec la fiche d’inscription et le règlement dûment signés à : FONDATION BASANGO Moké Film Festival 26, rue Gaspard Maboula Pointe-Noire / Congo.

ENVOYER VOS PLIS PAR : DHL, FEDEX.

WILFRID MASSAMBA
Rédigé le Mardi 31 Mai 2016 à 16:02 | Lu 760 fois | 0 commentaire(s)





À lire aussi :
< >

Jeudi 7 Janvier 2021 - 12:25 Henri Lopes

Mercredi 30 Décembre 2020 - 12:50 Le roi Moe Makosso IV s'en est allé

L'OEIL DE BASANGO | LISAPO | TAM-TAM | TENTATIONS | ÉCONOMIE | DÉCOUVERTE | BASANGO TV | BONS PLANS









Afropunk célèbre la créativité des cultures afro

La dernière édition parisienne du festival underground américain a révélé toute l'étendue des cultures afro-descendantes.

Un foisonnement de couleurs et de motifs influencé par l'Afrique
Né à Brooklyn en 2005, le festival alternatif Afropunk a essaimé aux quatre coins du monde, d'Atlanta à Londres, de Paris à Johannesburg en l'espace de treize ans. Présent pour la quatrième fois dans la capitale le week-end dernier, l'événement célèbre l'affirmation des cultures noires décomplexées et dénonce toutes formes de discriminations raciales, physiques ou sexuelles. « Ce mouvement traduit la volonté de dire que les Noirs ne sont pas associés à un type de musique en particulier », précise l'essayiste et documentariste Rokhaya Diallo qui a animé une des deux journées. « C'est une manifestation extrêmement bienveillante qui prône une forme de liberté que l'on croise dans le public », poursuit-elle. « J'adore m'apercevoir que le spectacle est autant parmi les festivaliers que sur scène, dans les looks des gens se dégagent quelque chose de spectaculaire. » Ouvert absolument à tout le monde, le succès de la formule repose sur un savant mélange d'une programmation musicale éclectique mêlée à la mode, l'art et la ripaille avec une vingtaine de food trucks. Preuve du succès, la manifestation a déménagé du Trianon à La Villette l'année dernière et affichait complet pour cette édition avec 8 000 personnes aux styles vestimentaires pointus. Poids plume à côté du mastodonte new-yorkais et de ses 90 000 spectateurs, la déclinaison française attire déjà les voisins, du Benelux à la Grande-Bretagne, puisque près de 40 % du public est étranger.

ROGER MAVEAU
28/11/2018





Facebook
Instagram
Twitter