Connectez-vous
BASANGO
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Macias Nguema

IL N'AIME PAS LA LIBERTE

Le 1er octobre 1979, Macias Nguema est fusillé. Premier président de la Guinée équatoriale, autocrate mégalomane, il avait transformé son pays en une dictature sanglante. Chaque jour ce ne fut que complot déjoué dans le sang.


Macias Nguema
Macias Nguema
Il n'aime pas du tout la liberté de parole.
Elle l'indispose, le chagrine.
Et dans son chagrin il est capable de tout:
d'écraser, d'étrangler.
Une parole libre et sa nuit est agitée.
Une parole libre et il montre les incisives, aligne
pelotons d'exécution et creuse fosses communes.
Où donc, où donc a-t-il appris à tuer ?

David Gakunzi
Rédigé le Vendredi 1 Octobre 2004 à 00:00 | Lu 3276 fois | 0 commentaire(s)





À lire aussi :
< >

Mercredi 24 Janvier 2018 - 02:16 « L’Afrique, futur royaume de l’innovation ? »

Focus | Confidences | Lettres d'Afrique | Diaspora




Facebook
Instagram
Twitter
YouTube