Connectez-vous
BASANGO
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Le réalisateur Jean-Pascal Zadi

« Il y a autant d’identités noires en France que de Noirs »

La sortie de la comédie « Tout simplement noir », qui dénonce le racisme anti noir, trouve un écho singulier avec l’actualité. Au communautarisme, qu’il tourne en dérision, le cinéaste Jean-Pascal Zadi préfère le dialogue.


Jean-Pascal Zadi (“Tout simplement noir”)
Jean-Pascal Zadi (“Tout simplement noir”)
Jean-Pascal Zadi fait feu de tout bois. A 39 ans, issu d’une famille trouvant ses origines en Côte d’Ivoire et comptant dix frères et sœurs, ce natif de Bondy (Seine-Saint-Denis) tôt installé en Normandie n’aura attendu personne pour se lancer dans le rap (La Cellule), la télévision (Canal+), le Web (Mouv’) et le cinéma (trois longs-métrages autoproduits et auto vendus avec succès). Un esprit d’aventure et de bricole qui lui réussit.

Il entre aujourd’hui comme réalisateur dans le circuit commercial avec Tout simplement noir, une comédie qui colle drôlement à l’actualité. L’histoire est celle d’un acteur noir raté qui organise une marche de la colère antiraciste. Ou comment être en même temps au cœur des choses et à côté de la plaque. Ce déphasage n’est-il pas un autre nom de l’humour ? On envisage sérieusement l’hypothèse avec l’intéressé.


Source Le Monde Afrique


Jacques Mandelbaum
Rédigé le Samedi 11 Juillet 2020 à 23:03 | Lu 254 fois | 0 commentaire(s)





À lire aussi :
< >

Lundi 8 Juin 2020 - 16:15 SISTA CLARISSE

Vendredi 3 Janvier 2020 - 00:05 Imane Ayissi

L'OEIL DE BASANGO | LISAPO | TAM-TAM | TENTATIONS | ÉCONOMIE | DÉCOUVERTE | BASANGO TV | BONS PLANS




Facebook
Instagram
Twitter
YouTube