Connectez-vous
BASANGO
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Le massacre de Sharpeville

S'ECHAPPER DE SHARPEVILLE

Le 21 mars 1961, à Orlondo, des manifestants déchirent leur pass devant le poste de police. Les policiers tirent 700 coups de feu. Bilan : plus de 70 morts et des centaines de bléssés.


Le massacre de Sharpeville
Le massacre de Sharpeville
Bruits de ferraille,
coup de fusils.
Les uns courent dans un sens,
les autres courent dans un autre sens ;
les uns ne courent pas,
ne pourront plus courir.
S' échapper de Sharpeville
c' est échapper à la mort.
Bruits de feraille, coup de fusils,
des oiseaux qui tombent du ciel, des hommes qui tombent par terre,
balles dans le dos...
balles dans le dos...
balles dans le dos...

David Gakunzi
Rédigé le Lundi 10 Février 2003 à 00:00 | Lu 811 commentaire(s)





À lire aussi :
< >

A Lire | A Ecouter | A Voir | Life Style | Mémoires




MOKÉ TV





App Store
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
YouTube



www.wilfridmassamba.com


Facebook
App Store
Google+
Instagram
Rss
Twitter
YouTube