Connectez-vous
BASANGO
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

La révolte des femmes

Pagnes noués

Le 24 janvier 1933, des femmes togolaises marchent sur la prison centrale et libèrent les prisonniers politiques.


la rue du commerce
la rue du commerce
Le cœur nu
Les mains nues
palpitantes d’envie collective de dignité
les femmes débordent les rues
n’invoquent plus les nues
agitant pagnes et palmeraies
les femmes proclament leur force
réclament qu’on leur rende leurs fils.


David Gakunzi
Rédigé le Mardi 21 Janvier 2003 à 00:00 | Lu 501 fois | 0 commentaire(s)





À lire aussi :
< >

A Lire | A Ecouter | A Voir | Life Style | Mémoires




MOKÉ TV





App Store
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
YouTube



www.wilfridmassamba.com


Facebook
App Store
Google+
Instagram
Rss
Twitter
YouTube