Connectez-vous
BASANGO
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

La bataille d' Adoua

LES LIONS ABYSSINS

Le 1er mars 1896, les troupes colonialistes italiennes sont obligées de capituler devant les forces de Menelik II. L' Éthiopie reste ainsi le seul pays africain indépendant.


Tafari et Menelik
Tafari et Menelik
14 000 ils sont.
Bien équipés, bien entraînés.
De l' armée Éthiopienne, pensent-ils, ils ne feront qu'une bouchée.
S' ils savaient la raclée...
En face, une armée de va-nu-pieds qui a pour toute arme lourde sa fougue, sa détermination, l' amour de sa terre.
En terme militaires, diraient les stratèges, ce n' est pas suffisant,
convaincant, dissuasif.
Et pourtant...
Au soir de la bataille, au moment de faire les comptes on dénombre plus de 5 000 morts et des milliers de blessés... dans le camp italiens.
Sur le champ de bataille les Abyssins récupèrent un butin considérable :
11 000 fusils, toute l'artillerie italienne avec 65 canons et d'énormes quantités de munitions.
S' ils avaient su la raclée...
Les italiens battent en retraite :
les lions Abyssins sont indomptables.

David Gakunzi
Rédigé le Lundi 10 Février 2003 à 00:00 | Lu 388 commentaire(s)




À lire aussi :
< >

Vendredi 20 Mars 2015 - 12:42 La Fabrique des barbouzes »

A Lire | A Ecouter | A Voir | Life Style | Mémoires




MOKÉ TV

    Aucun événement à cette date.



App Store
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
YouTube



www.wilfridmassamba.com


Facebook
App Store
Google+
Instagram
Rss
Twitter
YouTube