Connectez-vous
BASANGO
L'OEIL DE BASANGO

Les Mamans du Congo - 18/11/2020 | Eva Sauphie

Emmené par la charismatique Gladys Samba, ce groupe féminin revisite les berceuses bantu. Et entend bien préserver cet héritage culturel sur fond de modernité et d'émancipation.

Le réalisateur Jean-Pascal Zadi - 11/07/2020 | Jacques Mandelbaum

La sortie de la comédie « Tout simplement noir », qui dénonce le racisme anti noir, trouve un écho singulier avec l’actualité. Au communautarisme, qu’il tourne en dérision, le cinéaste Jean-Pascal Zadi préfère le dialogue.
1 2 3 4 5 » ... 67

Verônica BONFIM - 15/11/2012 | WILFRID MASSAMBA

PIERRE BODO ET BODYS KINGELEZ - 07/09/2015 | Par Roxana Azimi

Ils sont en deuil, qui d’un père, qui d’un frère, et ils ne décolèrent pas. La mort en mars de deux grands créateurs congolais, Pierre Bodo, éminent représentant de la peinture populaire, et Bodys...

Yahima Torres - 28/10/2010 | Par Pamela Messi

Au premier regard, Abdellatif Kechiche a choisi l’explosive YAHIMA TORRES pour incarner sa Vénus noire, une jeune Africaine qui se rêvait artiste et devint le jouet d’Européens aux fantasmes pervers. Un rôle violent, bouleversant, qu’elle endosse avec assurance. Portrait d’une débutante qui a trouvé sa voie.
1 2 3 4 5 » ... 9

Jhonny Hendrix Hinestroza - 10/09/2019 | Nicolás Quiñones

Jhonny Hendrix -uno de los productores más activos del cine colombiano- regresa a las pantallas·con su nuevo film como director, “Saudó – Laberinto de almas”. Tras su debut como realizador con “Chocó”, en 2012, el realizador vuelve a retratar el lugar que da título a su ópera prima con “Saudó – Laberinto de almas”.

Jeison Riascos "El Murcy" - 27/06/2019 | Juanita ESLAVA

El próximo 6 de Julio se realizará la exposición fotográfica del fotógrafo chocoano Jeison Riascos, El Murcy. Con una retrospectiva de las protestas realizadas en Quibdó durante el paro cívico de 2016 y 2017.

Laolu Senbanjo - 26/10/2017 | PAR ROGER MAVEAU

Le Nigérian a le vent en poupe grâce à sa participation au nouvel opus de Beyoncé. Depuis, il engrange de prestigieuses collaborations.
1 2 3 4 5 » ... 9
L'Afrique attire encore. Confirmation en a été faite lors de la dernière vente aux enchères organisée par Piasa. Les acheteurs sont toujours là.

Jeune, noire, avant-gardiste - 03/01/2020 | Valentin Pérez

Œuvrant au carrefour de l’art et de la mode, s’amusant à déjouer les stéréotypes, ces artistes américains, éthiopiens, nigérians ou britanniques sont courtisés par les magazines, galeries et musées du monde entier. Leurs univers sont exposés à New York et réunis dans « The New Black Vanguard ».

Mylène Flicka - 24/01/2018 | Par Olivier de Souza

Blogueuse, militante du web, féministe et fondatrice du site Irawo, l’auteure de 21 ans veut promouvoir l’Afrique et les jeunes talents.
1 2 3 4 5 » ... 33
Jussie Nsana a créé en 2007 à Brazzaville l’espace artistique et ludique « Nsan’Art »; maintenant qu’elle vit à Pointe-Noire, elle aimerait bien démarrer le deuxième « Espace Nsan’Art ». Tous les...

Patrick BIKOUMOU - 06/07/2013

« On se donnait rendez vous à la pierre en forme de pyramide, devant la Côte Sauvage, avec des amis. Nous étions en 1974 quand j’ai pris ma première planche, juste un peu plus grande que celles que nous avons maintenant. C’est là que j’ai commencé à surfer. Après, quand j’ai eu 19 ans je suis allé là-bas vers ces pays et ces plages d’Australie et d’Indonésie où le surf est réellement un sport important ».

Élie Maalouf - 16/11/2013 | Propos recueillis par Zeina Kayali, Paris

Pianiste, compositeur, musicien totalement polyvalent et sans frontières, Elie Maalouf ne craint absolument pas le mélange des genres musicaux. Il passe avec un égal bonheur du classique, au jazz, à l’oriental, faisant dialoguer les cultures musicales avec élégance et naturel. Originaire de Zahlé, Elie Maalouf vit depuis une vingtaine d’années en France où il enseigne la musique et se produit régulièrement en concert. Il nous raconte son parcours totalement atypique et nous parle de son actualité.
1 2 3 4 5

Le Festival - 08/10/2013 | WILFRID MASSAMBA

Le Basango Jazz Festival symbolise tout l’esprit de la culture congolaise au travers d’un événement musical magique et unique. La musique est à n’en point douter le meilleur vecteur qui soit pour...

L'Afrique est au commencement du jazz - 11/04/2014 | Georges Mavouba-Sokate

Au risque de s’en mêler les crayons sur un sujet aussi vaste et sur lequel beaucoup de gens parmi d’éminents chercheurs et écrivains ont écrit, il nous faudra vraiment faire court. Car après tant...

Pratique - 08/10/2013 | WILFRID MASSAMBA

Quel plus bel écrin offrir au Basango Jazz Festival que Pointe- Noire ? Celle qu’on appelle Ponton-la-belle, capitale économique du Congo et véritable mosaïque de couleurs et de cultures où se mêlent...
1 2 3






Afropunk célèbre la créativité des cultures afro

La dernière édition parisienne du festival underground américain a révélé toute l'étendue des cultures afro-descendantes.

Un foisonnement de couleurs et de motifs influencé par l'Afrique
Né à Brooklyn en 2005, le festival alternatif Afropunk a essaimé aux quatre coins du monde, d'Atlanta à Londres, de Paris à Johannesburg en l'espace de treize ans. Présent pour la quatrième fois dans la capitale le week-end dernier, l'événement célèbre l'affirmation des cultures noires décomplexées et dénonce toutes formes de discriminations raciales, physiques ou sexuelles. « Ce mouvement traduit la volonté de dire que les Noirs ne sont pas associés à un type de musique en particulier », précise l'essayiste et documentariste Rokhaya Diallo qui a animé une des deux journées. « C'est une manifestation extrêmement bienveillante qui prône une forme de liberté que l'on croise dans le public », poursuit-elle. « J'adore m'apercevoir que le spectacle est autant parmi les festivaliers que sur scène, dans les looks des gens se dégagent quelque chose de spectaculaire. » Ouvert absolument à tout le monde, le succès de la formule repose sur un savant mélange d'une programmation musicale éclectique mêlée à la mode, l'art et la ripaille avec une vingtaine de food trucks. Preuve du succès, la manifestation a déménagé du Trianon à La Villette l'année dernière et affichait complet pour cette édition avec 8 000 personnes aux styles vestimentaires pointus. Poids plume à côté du mastodonte new-yorkais et de ses 90 000 spectateurs, la déclinaison française attire déjà les voisins, du Benelux à la Grande-Bretagne, puisque près de 40 % du public est étranger.

ROGER MAVEAU
28/11/2018





Facebook
Instagram
Twitter