Connectez-vous
BASANGO
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

I love Jazz!

Festival Sons d'Hiver (17/01/03 > 08/02/02)


I love Jazz!
Entre autres, cette année la programmation du Festival mets l'accent sur
l'apport des musiques noires américaines: le festival new-yorkais Vision ouvre
les festivités par une série de concerts inédits en France, de quoi se faire une
idée de la vitalité du jazz actuel?
Dates, artistes concernés, lieux des concerts dans le site: www.sonsdhiver.org
OFFRE : Un tarif réduit (variable selon les concerts ) équivalent au tarif
réduit dont sont bénéficiaires le possesseurs de la carte Sons D'Hiver.
Réservation obligatoire au 01 46 87 31 31 (attention: pour bénéficier du tarif
réduit est indispensable de se manifester en tant qu'Amis d'africultures)


Festival Au Sud du Sud (du 11/02/03 > 16/02/03) à Marseille
sous la Bulle Théatre SAREV (Chapiteau gonflable chauffé)
site du J 4 - Esplanade Saint Jean - Vieux Port
Jazz - Créations Chorégraphiques :
- Mardi 11 février 2003 à 21h00 : Didier Labbe Quartet - jazz
- Mercredi 12 février 2003 à 21h00 : Cie Kettly Noel - "Cousin, Cousine"
- Vendredi 14 février 2003 à 21h00 : Cie Emmanuel Griver - "Voici".
- Samedi 15 février 2003 à 21h00 : Brice Wassy en sextet( Jazz - Cameroun )
- Dimanche 16 février 2003 à 15h00 : Ameziane Amenna Conférence sur l'Algérie :
"les Archs en Kabylie".
OFFRE : 4 places par spectacle à gagner et pour les autres un tarif réduit à 4?


Festival Banlieues Bleues
5 semaines de jazz en Seine-Saint-Denis
OFFRE : un tarif préférentiel à 11 Euros au lieu de 15 Euros (sur présentation
d'un justificatif ou photocopie de la carte adhérente) pour les concerts
suivants:
- Cheikh Lô (Sénégal) en concert le 19 mars 2003 à Bobigny, avec 1ère partie: DJ
Spooky - Matthew Shipp "Optometry" (USA) - Inédit.- Orchestra Baobab (Sénégal)
en concert le 26 mars 2003 à La Courneuve, 1ère partie : Rajery (Madagascar).
- Abdullah Ibrahim Trio (Afrique du Sud) le 27 mars 2003 à Clichy sous Bois.
Réservations ouverte à partir du 2 février.


- Festival de l'Imaginaire (du 24/02/03 > 06/04/03)
Les 11 et 12 mars : Le Bobongo des Ekonda. (R.D. Congo)
Les 18 et 19 mars : Batuco (Cap-Vert)
Sans oublier l'étonnante exposition Mozambique - Objets d'art, objets d'armes
OFFRE : 14 Euros au lieu de 20 sous présentation de la carte adhérent.
Réservez !



Africultures / basango
Rédigé le Lundi 3 Février 2003 à 00:00 | Lu 1262 fois | 0 commentaire(s)





À lire aussi :
< >

Vendredi 7 Mars 2014 - 20:25 Femmes d'Afrique, femmes du monde

Lundi 4 Juin 2012 - 11:14 ZUMBA FITNESS

Sous le manguier | Mots d'ailleurs | Tout converge









Afropunk célèbre la créativité des cultures afro

La dernière édition parisienne du festival underground américain a révélé toute l'étendue des cultures afro-descendantes.

Un foisonnement de couleurs et de motifs influencé par l'Afrique
Né à Brooklyn en 2005, le festival alternatif Afropunk a essaimé aux quatre coins du monde, d'Atlanta à Londres, de Paris à Johannesburg en l'espace de treize ans. Présent pour la quatrième fois dans la capitale le week-end dernier, l'événement célèbre l'affirmation des cultures noires décomplexées et dénonce toutes formes de discriminations raciales, physiques ou sexuelles. « Ce mouvement traduit la volonté de dire que les Noirs ne sont pas associés à un type de musique en particulier », précise l'essayiste et documentariste Rokhaya Diallo qui a animé une des deux journées. « C'est une manifestation extrêmement bienveillante qui prône une forme de liberté que l'on croise dans le public », poursuit-elle. « J'adore m'apercevoir que le spectacle est autant parmi les festivaliers que sur scène, dans les looks des gens se dégagent quelque chose de spectaculaire. » Ouvert absolument à tout le monde, le succès de la formule repose sur un savant mélange d'une programmation musicale éclectique mêlée à la mode, l'art et la ripaille avec une vingtaine de food trucks. Preuve du succès, la manifestation a déménagé du Trianon à La Villette l'année dernière et affichait complet pour cette édition avec 8 000 personnes aux styles vestimentaires pointus. Poids plume à côté du mastodonte new-yorkais et de ses 90 000 spectateurs, la déclinaison française attire déjà les voisins, du Benelux à la Grande-Bretagne, puisque près de 40 % du public est étranger.

ROGER MAVEAU
28/11/2018





Facebook
Instagram
Twitter