Connectez-vous
BASANGO
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Halle Berry et Gabriel Aubry

Rien ne va plus !

La bataille pour la garde de leur fille tourne au vinaigre. Gabriel Aubry est accusé d'injure raciale...


Halle Berry et Gabriel Aubry
Malgré leur séparation, Halle Berry et Gabriel Aubry entretenaient jusqu’ici des relations cordiales. C’était du moins la version officielle. Mais les événements semblent tourner au vinaigre à l’approche de la bataille judiciaire qui va les opposer pour la garde de leur fille Nahla qui aura 3 ans au mois de mars.

En effet, leurs rapports se sont envenimés selon Stephane Bibeau, ex-ami et associé de Gabriel Aubry : "une fois qu’ils ont rompu, Gabriel a commencé à menacer verbalement Halle. Il est très vindicatif". Bibeau et d’autres membres de l’entourage de Halle Berry affirment qu’Aubry a utilisé une injure raciale à l’encontre de son ex-compagne. "C’est inacceptable" a dit un proche de Halle Berry.

Les accusations ont bien sûr été démenties par le camp Aubry : "le fait est que Gabriel est un père attentionné qui partage la garde de Nahla" a déclaré un porte-parole de Gabriel Aubry. Selon le communiqué de ce dernier, Hally Berry salirait publiquement son ex-compagnon.

Un ami de Gabriel Aubry affirme qu’il n’a jamais vu de père "plus dédié à son enfant". Selon ce proche du mannequin, dès le début de la relation, c’est Halle Berry qui avait la haute main sur la relation du fait que c’est elle qui soutenait financièrement le couple et sa fille. "Gabriel n’a jamais aimé cette situation" ajoute t-il.

Gabriel Aubry a déposé le 30 décembre 2010 une demande en justice via laquelle il veut obtenir la garde partagée de sa fille et la reconnaissance juridique de sa paternité. Lundi, c’est l’attaché de presse de Halle Berry qui a déclaré que l’actrice renonçait à participer au tournage du film New Year’s Eve pour se concentrer sur les problèmes juridiques liés à la garde de sa fille.

Il ajoutait que l’actrice "avait de sérieuses inquiétudes concernant le bien-être de sa fille quand elle se trouvait avec son père" et qu’elle était prête à "prendre toutes les mesures nécessaires pour protéger sa fille". Halle Berry et Gabriel Aubry s'étaient séparés vers avril/mai 2010 après une relation qui avait duré cinq ans. Ils s'étaient rencontrés lors d'un défilé Versace en 2005.

Par Redaction Grioo.com
Rédigé le Vendredi 11 Février 2011 à 08:52 | Lu 2524 fois | 0 commentaire(s)






À lire aussi :
< >

Vendredi 21 Janvier 2011 - 08:40 Tony Parker / Eva Longoria

Mardi 25 Octobre 2005 - 21:58 Janet Jackson aurait une fille cachée!

Kiosque | Ki Kouil Ki









Afropunk célèbre la créativité des cultures afro

La dernière édition parisienne du festival underground américain a révélé toute l'étendue des cultures afro-descendantes.

Un foisonnement de couleurs et de motifs influencé par l'Afrique
Né à Brooklyn en 2005, le festival alternatif Afropunk a essaimé aux quatre coins du monde, d'Atlanta à Londres, de Paris à Johannesburg en l'espace de treize ans. Présent pour la quatrième fois dans la capitale le week-end dernier, l'événement célèbre l'affirmation des cultures noires décomplexées et dénonce toutes formes de discriminations raciales, physiques ou sexuelles. « Ce mouvement traduit la volonté de dire que les Noirs ne sont pas associés à un type de musique en particulier », précise l'essayiste et documentariste Rokhaya Diallo qui a animé une des deux journées. « C'est une manifestation extrêmement bienveillante qui prône une forme de liberté que l'on croise dans le public », poursuit-elle. « J'adore m'apercevoir que le spectacle est autant parmi les festivaliers que sur scène, dans les looks des gens se dégagent quelque chose de spectaculaire. » Ouvert absolument à tout le monde, le succès de la formule repose sur un savant mélange d'une programmation musicale éclectique mêlée à la mode, l'art et la ripaille avec une vingtaine de food trucks. Preuve du succès, la manifestation a déménagé du Trianon à La Villette l'année dernière et affichait complet pour cette édition avec 8 000 personnes aux styles vestimentaires pointus. Poids plume à côté du mastodonte new-yorkais et de ses 90 000 spectateurs, la déclinaison française attire déjà les voisins, du Benelux à la Grande-Bretagne, puisque près de 40 % du public est étranger.

ROGER MAVEAU
28/11/2018





Facebook
Instagram
Twitter