Connectez-vous
BASANGO
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Émilie Maude Vital

Juste pour Elles

Emilie Maude Vital, Française passionnée de littérature et de théâtre, obtient une licence de lettres modernes. Devenue professeur de français, en poste à Mayotte, elle découvre la nonchalance des îles, qui lui donne le temps et l'envie d'écrire. De rencontre en pérégrinations africaines, elle découvre la danse, et les pulsations des djembés modifient sensiblement son rapport au monde et ses orientations littéraires.


Émilie Maude Vital
Émilie Maude Vital
Pour Émilie, les écrivains français mettent plus l’accent sur la forme et l’esthétisme de leurs œuvres à la différence des écrivains africains qui sont beaucoup plus influencés par l’oralité. La littérature et les écrivains arabes jouent un rôle important dans sa vie. Son premier recueil de nouvelles "Juste pour elles" est un livre tendre et réaliste de portraits de femmes il a été publié en 2008.

Emilie fait intrinsèquement partie de la culture des pays où elle vit, c’est de cette manière qu'elle trouve les histoires de ses livres.
Quand la beauté devient arme fatale. Quand on se retourne sur sa vie pour savoir si on a fait les bons choix. Quand on attend l'amant idéal. Quand l'amant qu'on croyait idéal disparait. Quand le désir de maternité se transforme en cauchemar. Quand on voudrait ne plus être soi. Des portraits de femmes : de vous, de moi, d'elles. Des portraits tendres, parfois acides, souvent drôles, sans concessions, et terriblement réalistes.

Son prochain roman traitera de l’Afrique du Sud et des violences que subissent les femmes, parce que pour Émilie l’écriture c’est un cri, un message, une explosion.
Emilie_1_2.mp3 Émilie_1-2.mp3  (13.92 Mo)


Juste pour elles
Juste pour elles
Emilie Maude Vital

Juste pour elles

Format : Roman (134x204)

Nombre de pages : 64

Date de publication : 26 avril 2011

ISBN : 9782812146510

Rédigé le Dimanche 3 Mars 2013 à 13:09 | Lu 1658 fois | 0 commentaire(s)






À lire aussi :
< >

Mercredi 28 Novembre 2018 - 01:45 Hem' sey Mina

Lundi 9 Juillet 2018 - 23:24 Seun Kuti

A Lire | A Ecouter | A Voir | Life Style | Mémoires







    Aucun événement à cette date.




Afropunk célèbre la créativité des cultures afro

La dernière édition parisienne du festival underground américain a révélé toute l'étendue des cultures afro-descendantes.

Un foisonnement de couleurs et de motifs influencé par l'Afrique
Né à Brooklyn en 2005, le festival alternatif Afropunk a essaimé aux quatre coins du monde, d'Atlanta à Londres, de Paris à Johannesburg en l'espace de treize ans. Présent pour la quatrième fois dans la capitale le week-end dernier, l'événement célèbre l'affirmation des cultures noires décomplexées et dénonce toutes formes de discriminations raciales, physiques ou sexuelles. « Ce mouvement traduit la volonté de dire que les Noirs ne sont pas associés à un type de musique en particulier », précise l'essayiste et documentariste Rokhaya Diallo qui a animé une des deux journées. « C'est une manifestation extrêmement bienveillante qui prône une forme de liberté que l'on croise dans le public », poursuit-elle. « J'adore m'apercevoir que le spectacle est autant parmi les festivaliers que sur scène, dans les looks des gens se dégagent quelque chose de spectaculaire. » Ouvert absolument à tout le monde, le succès de la formule repose sur un savant mélange d'une programmation musicale éclectique mêlée à la mode, l'art et la ripaille avec une vingtaine de food trucks. Preuve du succès, la manifestation a déménagé du Trianon à La Villette l'année dernière et affichait complet pour cette édition avec 8 000 personnes aux styles vestimentaires pointus. Poids plume à côté du mastodonte new-yorkais et de ses 90 000 spectateurs, la déclinaison française attire déjà les voisins, du Benelux à la Grande-Bretagne, puisque près de 40 % du public est étranger.

ROGER MAVEAU
28/11/2018




Facebook
Instagram
Twitter