Connectez-vous
BASANGO
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Communiqué de presse

A l'occasion du 23 mai 2012, Journée nationale du souvenir des victimes de l'esclavage colonial, le CRAN organise, en partenariat avec Libération, Tropiques FM et La Villette, un débat public sur un thème quelque peu tabou : « Esclavage et réparations ». La réflexion tournera autour de ces questions : A qui a profité la traite négrière ? Peut-on réparer les dommages liés à l'esclavage ? Si non, pourquoi ? Si oui, dans quels cas, et comment ?


A qui profite la traite négrière?

Communiqué de presse
Le débat se tiendra le 23 mai, de 18h30 à 22h30, à la Grande Halle de la Villette, 211, avenue Jean Jaurès, M° Porte de Pantin. Inscriptions sur www.v.gd/reparations.
Accueil par Jacques Martial et Louis-Georges Tin, intervention d'Edgar Morin, philosophe

Table ronde 1 : la question des réparations sur la scène internationale

- Ali Moussa Iyé : Chef de la Section du dialogue interculturel à l'UNESCO, et Coordonnateur du projet La Route de l'esclave
- Doudou Diène, ancien rapporteur spécial de l'ONU sur les formes contemporaines de racisme, de discrimination raciale, de xénophobie
- Mireille Mendès-France Fanon, experte auprès des Nations Unies, membre du groupe de travail sur les Afro-descendants
- Blaise Tchikaya, président de la Commission de l'Union africaine pour le droit international
- François Durpaire, historien
- Fritzner Gaspard, représentant de l'ambassade d'Haïti
- Nora Wittman, juriste, représentante du MIR (Mouvement International pour les Réparations)

Table ronde 2 : la question des réparations dans l'espace national français

- Louis-Georges Tin, président du CRAN
- Jacques Martial, président de l'Etablissement Public du Parc et de la Grande Halle de la Villette
- Françoise Vergès, présidente du Comité pour la Mémoire et l'Histoire de l'Esclavage
- Claudy Siar, délégué interministériel pour l'égalité des chances des Français d'Outre-Mer
- Myriam Cottias, historienne, directrice de recherches au CNRS, directrice du CIRESC (Centre international de recherches sur les esclavages, acteurs, systèmes, représentations)
- José Pentoscrope, président du Cifordom

Contacts :
Louis-Georges Tin
tinluigi@aol.com
00336 19 45 45 52

Lauryathe Bikouta
Rédigé le Lundi 14 Mai 2012 à 11:16 | Lu 1394 fois | 0 commentaire(s)






À lire aussi :
< >

Vendredi 20 Mars 2015 - 12:42 La Fabrique des barbouzes »

A Lire | A Ecouter | A Voir | Life Style | Mémoires









App Store
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
YouTube




Facebook
App Store
Google+
Instagram
Rss
Twitter
YouTube