Connectez-vous
BASANGO
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Beach Soccer

Football de plage


Match de beach soccer sur la plage de l'exoming beach à Pointe-Noire © Wilfrid Massamba
Match de beach soccer sur la plage de l'exoming beach à Pointe-Noire © Wilfrid Massamba
Le beach soccer est un sport qui s'apparente au football et qui se pratique sur la plage. Il met aux prises deux équipes de cinq joueurs, avec des remplacements fréquents, sur un terrain à peu près trois fois plus petit que celui du football.

Ce sport n'est reconnu de façon officielle par les instances de la FIFA que depuis quelques années, et n'est plus considéré comme un loisir pour vacanciers. Au terme « sport de plage », évoquant trop les vacances, est désormais préféré « sport de sable ». C'est une discipline à part entière, reconnue et de plus en plus médiatisée, ayant maintenant sa propre coupe du monde.

Ce sport doit son succès au fait qu'à haut niveau il est intense et spectaculaire, avec un nombre élevé de buts et de gestes acrobatiques. Le sable, abrasif et bosselé, incite à abandonner les dribbles et à accélérer les transmissions et les frappes par un jeu aérien, idéalement fait de passes en cloche, de jonglages, de contrôles de la poitrine et de reprises de volée, qui devient d'autant plus fluide que le niveau s'élève. Ce jeu favorise les attaquants qui maîtrisent ces techniques et y allient une frappe puissante, et qui ne sont pas nécessairement les plus mobiles ou rapides balle au pied. En revanche, le faible nombre de joueurs désavantage les footballeurs spécialisés dans le rôle de défenseur.

On joue au beach soccer en amateur depuis de nombreuses années dans le monde entier et sous différentes formes. Mais c'est en 1992 que les lois du jeu sont établies et qu'un événement pilote est organisé à Los Angeles (États-Unis). L'été suivant, la première compétition professionnelle de football de plage est organisée à Miami Beach (Floride), avec les équipes des États-Unis, du Brésil, d'Argentine et d'Italie.

La participation des joueurs de renommée internationale tels qu'Éric Cantona, les légendaires buteurs espagnols Michel et Julio Salinas et les étoiles de samba brésiliennes comme Romário, Junior et Zico contribue à étendre la couverture de la télévision à un large public dans plus de 170 pays à travers le monde, faisant du Beach Soccer un des sports professionnels à la croissance la plus rapide dans le monde et le transformer en une vitrine importante pour des opportunités commerciales internationales.

Source wikipedia.org

wikipedia
Rédigé le Jeudi 16 Avril 2015 à 17:27 | Lu 628 fois | 0 commentaire(s)






À lire aussi :
< >

Mercredi 18 Novembre 2020 - 23:35 Sammy Baloji

Samedi 11 Juillet 2020 - 23:49 MED'INNOVANT AFRICA

L'OEIL DE BASANGO | LISAPO | TAM-TAM | TENTATIONS | ÉCONOMIE | DÉCOUVERTE | BASANGO TV | BONS PLANS









Afropunk célèbre la créativité des cultures afro

La dernière édition parisienne du festival underground américain a révélé toute l'étendue des cultures afro-descendantes.

Un foisonnement de couleurs et de motifs influencé par l'Afrique
Né à Brooklyn en 2005, le festival alternatif Afropunk a essaimé aux quatre coins du monde, d'Atlanta à Londres, de Paris à Johannesburg en l'espace de treize ans. Présent pour la quatrième fois dans la capitale le week-end dernier, l'événement célèbre l'affirmation des cultures noires décomplexées et dénonce toutes formes de discriminations raciales, physiques ou sexuelles. « Ce mouvement traduit la volonté de dire que les Noirs ne sont pas associés à un type de musique en particulier », précise l'essayiste et documentariste Rokhaya Diallo qui a animé une des deux journées. « C'est une manifestation extrêmement bienveillante qui prône une forme de liberté que l'on croise dans le public », poursuit-elle. « J'adore m'apercevoir que le spectacle est autant parmi les festivaliers que sur scène, dans les looks des gens se dégagent quelque chose de spectaculaire. » Ouvert absolument à tout le monde, le succès de la formule repose sur un savant mélange d'une programmation musicale éclectique mêlée à la mode, l'art et la ripaille avec une vingtaine de food trucks. Preuve du succès, la manifestation a déménagé du Trianon à La Villette l'année dernière et affichait complet pour cette édition avec 8 000 personnes aux styles vestimentaires pointus. Poids plume à côté du mastodonte new-yorkais et de ses 90 000 spectateurs, la déclinaison française attire déjà les voisins, du Benelux à la Grande-Bretagne, puisque près de 40 % du public est étranger.

ROGER MAVEAU
28/11/2018





Facebook
Instagram
Twitter