Connectez-vous
BASANGO
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Ahmed Madani

Au théâtre Nanterre-Amandiers

Né en Algérie, Ahmed Madani vit en France depuis 1958. Il est auteur, metteur en scène et dirige le Centre Dramatique de l’Océan Indien depuis 2003.

Il réalise un théâtre d'art poétique et populaire qui prend en compte les réalités sociales, économiques et culturelles de notre temps. Il entreprend également un projet de développement et de coopération entre artistes du Nord et du Sud.


Ahmed Madani
Ahmed Madani
« En se fondant sur l’intensité des échanges qui naîtront de la diversité des expériences, nous souhaitons interroger nos représentations du monde avec 15 artistes : acteurs, musicien, vidéaste, marionnettiste, vivant en Europe et dans la zone océan Indien.

Je vous invite à faire un voyage au pays des vies qui grouillent autour de vous, je vous invite à écouter des hommes et des femmes d’aujourd’hui(…)

Naître ici ou là, naître riche ou pauvre, beau ou laid, blanc ou noir, jaune ou métis, naître et être là. (…)

Je vous invite à découvrir les grands et petits mensonges qui jonchent les avenues bitumées des villes du monde, et ceux des ruelles en terre battue où des pieds nus ou chaussés, écorchés ou manucurés, ont martelé les sols, ont marqué la cadence, ont dansé, ont couru, ont pris peur, ont semé la mort et la terreur, ont fui, ont trouvé compagnes et compagnons. (…)

La vérité du monde tient dans la capacité des hommes et des femmes à pouvoir dire en tout lieu et à toute heure : «Non ! Cela n’est pas vrai, tout ce qu’il y a ici devant vous n’est qu’illusion, je vais vous raconter comment cela s’est passé exactement.»



Le Théâtre des Amandiers a Nanterre présente du 11 au 22 octobre L’Improbable Vérité du Monde, spectacle écrit et mis en scène par Ahmed Madani.

Mélanie Duplenne

Relation Publique

Théâtre Nanterre-Amandiers

tel : 01 46 14 70 59


m.duplenne@amandiers.com

Ahmed Madani
Rédigé le Samedi 23 Septembre 2006 à 15:58 | Lu 2397 commentaire(s)



Sortir







    Aucun événement à cette date.




Afropunk célèbre la créativité des cultures afro

La dernière édition parisienne du festival underground américain a révélé toute l'étendue des cultures afro-descendantes.

Un foisonnement de couleurs et de motifs influencé par l'Afrique
Né à Brooklyn en 2005, le festival alternatif Afropunk a essaimé aux quatre coins du monde, d'Atlanta à Londres, de Paris à Johannesburg en l'espace de treize ans. Présent pour la quatrième fois dans la capitale le week-end dernier, l'événement célèbre l'affirmation des cultures noires décomplexées et dénonce toutes formes de discriminations raciales, physiques ou sexuelles. « Ce mouvement traduit la volonté de dire que les Noirs ne sont pas associés à un type de musique en particulier », précise l'essayiste et documentariste Rokhaya Diallo qui a animé une des deux journées. « C'est une manifestation extrêmement bienveillante qui prône une forme de liberté que l'on croise dans le public », poursuit-elle. « J'adore m'apercevoir que le spectacle est autant parmi les festivaliers que sur scène, dans les looks des gens se dégagent quelque chose de spectaculaire. » Ouvert absolument à tout le monde, le succès de la formule repose sur un savant mélange d'une programmation musicale éclectique mêlée à la mode, l'art et la ripaille avec une vingtaine de food trucks. Preuve du succès, la manifestation a déménagé du Trianon à La Villette l'année dernière et affichait complet pour cette édition avec 8 000 personnes aux styles vestimentaires pointus. Poids plume à côté du mastodonte new-yorkais et de ses 90 000 spectateurs, la déclinaison française attire déjà les voisins, du Benelux à la Grande-Bretagne, puisque près de 40 % du public est étranger.

ROGER MAVEAU
28/11/2018




Facebook
Instagram
Twitter