Connectez-vous
BASANGO
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

ATTERRISSAGE

Une pièce de théâtre de Kangni Alem au Musée Dapper

La piece ATTERRISSAGE, ecrite par Kangni Alem, en 2002, sera presenté a Paris, au musee DAPPER, du 1er au 22 avril, au cours de dix seances. Cette piece qui a deja tourne en Europe et en Afrique de l'Ouest, n'avait pas encore ete jouee en Region parisienne.
La troupe du "Theâtre Musical Possible" qui a monte cette piece, reside en Belgique. Elle est dirigee par Denis Mpunga et comprend des acteurs qui sont pour la plupart d'origine africaine.


ATTERRISSAGE
Atterrisage ne laisse personne insensible. La piece retrace, avec sobriete et gravite, l'epopee dramatique qu'ont vecu, en 1999, deux adolescents, collegiens a Conakry. : Yaguine et Fode, malmenes par des conditions de vie et d'etudes tres difficiles et precaires, sont élèves dans deux colleges de Conakry. Ils sont des amis; ils se concertent pour essayer d'echapper au decrochage scolaire qui les menace et a un avenir tout a fait incertain. D'où cette idee - ce projet - de partir et de rechercher ailleurs - en Europe, dont ils entendent tellement parler - une aide et ainsi de preprarer un avenir meilleur, pour eux et pour leur famille restee au pays. D'où ce voyage perilleux dans le train d'atterissage d'un avion et leur arrivee a Bruxelles le 2 août 1999, retrouvés morts et porteurs d'un message d'esperance et de confiance en la solidarite avec les hommes et les femmes que nous sommes. Ils rappellent dans la lettre qu'ils portaient sur eux "les liens d'affinité et d'amour" qui existent entre nos deux continents.

Vous lirez cette lettre - elle se passe de longs commentaires tant elle est dense, dramatique et en même temps porteuse d'espoir. La piece Atterrissage, jouee par quatre acteurs, est courte; elle invite a la fois a la meditation et a la discussion, au debat sur les principaux themes recurrents, evoques dans la lettre de Yaguine et Fode, a savoir :

- la jeunesse (les conditions de vie d'une grande partie de la jeunesse africaine, urbaine et rurale) et les perspectives qui lui sont donnees;

- l'education en Afrique, tant primaire que secondaire et universitaire, dont les conditions sont, en moyenne, tres insuffisantes;

- les perspectives de developpement; les inegalites qui existent entre le Nord et le Sud et celles qui se creusent au sein des pays africains;

- la migration, comme un des remedes et une des sources d'espoir pour une autre vie.

Des debats seront organises a l'issue de la piece, dans la salle de spectacle du musee Dapper. Des invités sont prevus pour animer ces debats, avec le metteur en scene et les acteurs de la piece.

J'ai vu cette piece a deux reprises, a Bruxelles en 2005 et recemment a Bamako (decembre 2006). Elle me touche particulierement parce que depuis 2001, une association a ete créee en Belgique - le Fonds Message de Yaguine et Fodé - (qui est rattache a la Fondation Roi Baudouin, à Bruxelles). En deux mots, ce fonds a pour objectif principal d'appuyer des adolescents, garçons et filles, scolarisés (formation generale ou professionnelle) ou descolarisés, pour leur permettre de poursuivre une formation ou de se reintegrer dans le systeme scolaire, et leur donner ainsi la possibilite d'aborder leur vie de jeunes adultes sans de trop lourds handicaps. Il s'agit de jeunes issus de milieux defavorises, orphelins, enfants de femmes seules, jeunes de la rue, jeunes de la domesticite, etc. Les actions en cours apportent des appuis a des projets en Guinee, au Burkina-Faso, au Rwanda, en Ouganda et en RDC.

Je joins a cet envoi le dossier de presse elabore par le musee Dapper. Il comprend, entre autres, differents renseignements pratiques pour les reservations (tel 01 45 00 91 75), l'accès libre a l'exposition "Gabon, presence des esprits" (avant 20 h 30 les vendredi et samedi, et le dimanche jusqu'a 19 h) et les heures d'ouverture de la librairie/ cafe/ restaurant qui se trouve au sous-sol du musee (la librairie est ouverte jusqu'a 19 h; le restaurant est ouvert jusqu'a 20 h 30 le vendredi et n'est pas ouvert le samedi soir) La pièce sera jouée les vendredi et samedi soirs, le dimanche apres-midi (15 h)

Les stations de metro les plus proches sont Victor Hugo et Etoile - Charles de Gaulle.

Rappel : le 16 juin est consacree depuis 30 ans - 16 juin 1976, massacre de jeunes noirs a Soweto - a une "Journee internationale de l'Enfance africaine" et est celebree de differentes manieres dans de nombreux pays du Nord et d'Afrique. Le deuxieme objectif du "Millenaire pour le Developpement" est une cible a atteindre d'ici 2015, cible ambitieuse et difficile en matiere d'education.

En esperant que vous viendrez voir Atterrissage avec votre famille, vos amis et avec des membres d'associations ou d'autres personnes concernees.

dapper@dapper.com.


dapper
Rédigé le Mardi 3 Avril 2007 à 00:00 | Lu 2228 commentaire(s)




À lire aussi :
< >

Vendredi 3 Janvier 2020 - 00:33 Jeune, noire, avant-gardiste

Profil | Vue de Basango | Coup de coeur | Histoire de... | Le Festival









Afropunk célèbre la créativité des cultures afro

La dernière édition parisienne du festival underground américain a révélé toute l'étendue des cultures afro-descendantes.

Un foisonnement de couleurs et de motifs influencé par l'Afrique
Né à Brooklyn en 2005, le festival alternatif Afropunk a essaimé aux quatre coins du monde, d'Atlanta à Londres, de Paris à Johannesburg en l'espace de treize ans. Présent pour la quatrième fois dans la capitale le week-end dernier, l'événement célèbre l'affirmation des cultures noires décomplexées et dénonce toutes formes de discriminations raciales, physiques ou sexuelles. « Ce mouvement traduit la volonté de dire que les Noirs ne sont pas associés à un type de musique en particulier », précise l'essayiste et documentariste Rokhaya Diallo qui a animé une des deux journées. « C'est une manifestation extrêmement bienveillante qui prône une forme de liberté que l'on croise dans le public », poursuit-elle. « J'adore m'apercevoir que le spectacle est autant parmi les festivaliers que sur scène, dans les looks des gens se dégagent quelque chose de spectaculaire. » Ouvert absolument à tout le monde, le succès de la formule repose sur un savant mélange d'une programmation musicale éclectique mêlée à la mode, l'art et la ripaille avec une vingtaine de food trucks. Preuve du succès, la manifestation a déménagé du Trianon à La Villette l'année dernière et affichait complet pour cette édition avec 8 000 personnes aux styles vestimentaires pointus. Poids plume à côté du mastodonte new-yorkais et de ses 90 000 spectateurs, la déclinaison française attire déjà les voisins, du Benelux à la Grande-Bretagne, puisque près de 40 % du public est étranger.

ROGER MAVEAU
28/11/2018





Facebook
Instagram
Twitter