Connectez-vous
BASANGO
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Théâtre et bons plan !

Les vacances s'approchent

les vacances s'approchent mais Africultures reste là, toujours fidèle à son
propos de vous tenir au courant de l'actualité des créations africaines?
Comme d'habitude tous les arts et tous les goûts sont représentés : l'été se
présente riche en événements festifs et divers? et comme le disait l'affiche du
dernier festival de Cannes : vive le cinéma, mais aussi vive le théâtre, la
musique, et la danse !


Amis et Amies d'Africultures / basango

Festival "Nous n'irons pas à Avignon" - 5e édition ?
Cette année, tous en Afrique !
Une centaine d'artistes français accueillent cinq compagnies d'Afrique et une
quarantaine d'artistes africains (Bénin, Congo, Brazzaville, Cameroun, Côte
d'Ivore, Tunisie) pour plus de 280 représentations.
Maffé, Yassa, jus de gingembre, bissap et aussi... des spectacles à découvrir.

du 3 au 13 juillet : de Tunis à Yaoundé

- « PARLONS EN SILENCE », Cie du Théâtre El Hamra, Tunisie / création
Texte de Ezzedine Gannoun et Leila Toubel
" Ils sont hantés par le doute, la peur, la peur d?eux-mêmes, des autres, de
l?inconnu, de la souffrance, de la mort?
Un crash? une cérémonie de mariage? un enterrement? tout est prétexte pour vivre
des émotions? raconter une histoire? Les acteurs sortiront des sentiers battus.
Le public sera invité à endosser un rôle et à suivre les acteurs qui tisseront
méticuleusement la trame de leur fiction?"

- « INTERIEUR / EXTERIEUR » Cie Les Bruits de la Rue, Congo Brazzaville /
création
Texte et mise en scène de Dieudonné Niangouna
" Ici on refuse d?être à genoux les mains sur la tête. L?homme marche.
Qu?importe où il ira crever, vous n?emporterez pas son fagot de rêve et la
poussière de son crachat.
Une pause lumineuse, tracée d'un couloir, traverse le public jusqu'à l'entrée de
la salle de théâtre. Un constat franc est joué avec le spectateur."

- « L?AME DE LA DANSE» Cie PHENIX, Cameroun
Mise en scène de Elise Mballa
Chorégraphie de Jean Michel Moukam Fonkam
"Dans ce spectacle poétique qui évoque les veillées au village, un narrateur
organise autour de lui les évolutions des danseurs qui, tour à tour, ornementent
son propos ou s?y substituent.
Ainsi, est donnée à entendre une histoire qui illustre les pouvoirs de la danse
africaine, pouvoirs presque mystiques.
La danse donne grâce aux c?urs et aux corps et transfigure les êtres."

- « IMONLE » Cie AGBO-N?KOKO, Bénin
Texte et mise en scène de Ousmane Aledji
"Ils font jaillir là une épopée Yoruba, mêlant ailleurs proverbes et poésies
épiques. La parole, forte et belle comme une déesse égyptienne, se pare de ses
plus beaux bijoux, saute d?une bouche à l?autre?
Le " Sacré ", les mythes et les mystères dégringolent, tombent, volent dans tous
les sens. La seule destination interdite est le sol : car en Afrique, la parole
creuse bien des tombes."

- « M?APPELLE BIRAHIMA » Cie N?ZASSA ? THEATRE, Côte d?Ivoire
D?après une adaptation libre de « Allah n?est pas obligé », d?Ahmadou Kourouma
Mise en scène de Fargass Assande
"De camps retranchés en villes investies, de victimes en bandes de rebelles
armés, à la recherche de ma tante, j?ai tué pas mal de gens avec mon
kalachnikov..."

Mais aussi :
Deuxième temps fort de la manifestation : la création francilienne
- du 17 au 27 juillet : Ah Paris
- du 3 au 27 juillet : L?expérimentation
Retrouvez le programme complet directement dans le site du théâtre :
[http://www.gareautheatre.com]URL:http://www.gareautheatre.com

"Nous n'irons pas à Avignon" c'est à Gare au théâtre
Fret SNCF - Gare de Vitry
136 rue Pierre Sémard, 94400, Vitry sur Seine, France
tel. 01 46 82 62 86 - 01 46 82 61 90
fax. 01 46 82 61 90
contact@gare-au-theatre.com


Offre pour les Amis d'Africultures :
Gagnez 5 pass pour 3 spectacles en répondant par e-mail à amis@africultures.com
à la question suivante : "une des compagnie africaines invitées au Festival
présente une création dont le texte est tiré d'une adaptation libre d'un livre
de l'écrivain ivorien Ahmadou Kourouma : quel en est le titre ?"
Et pour tous les autres amis d'Africultures, sur présentation de la carte
d'adhésion :
un tarif réduit de 9 euros au lieu de 12

Musique

Guem
le 28/06 à Abbaretz (44) au Festival Bombeato?mine (Guem seul)
Offre pour les amis d'Africultures :
10 places à tarif réduit (23 euros)

- "Quand l'Afrique nous tient"
2ème édition du festival AFRO JAZZ
du 25 Juin au 02 Août 2003
Au Baiser Salé
58 rue des Lombards, 75001, Paris, France
tel. 01 42 33 37 71
fax. 01 42 36 24 40
baisersale@jazzvalley.com
[http://www.jazzvalley.com/baisersale]URL:http://www.jazzvalley.com/baisersale

Pour retrouvez tous les détails (artistes, dates) des concerts, rendez-vous dans
notre site [www.africultures.com/amis]URL:http//:www.africultures.com/amis

Offre pour les amis d'Africultures :
3 euros de réduction sur les concerts

- 02/07/2003 > 03/07/2003
Ameth Mâle
La voix du fleuve Sénégal
Compositeur et interprète, Ameth Mâle chante essentiellement en pulaar (la
langue du peuple) mais se considère comme citoyen du monde. De sa voix superbe
aux harmonies très riches il chante son pays, la paix, l'amour, et la tolérance.

Baigné dans la musique et le chant depuis son enfance, Ameth Mâle, originaire de
Podor, au nord du Sénégal, a entrepris très vite des recherches sur les
traditions musicales de son Fouta natal et sur celles d?autres pays d?Afrique de
l?Ouest. Il fonde en 1987 son premier groupe, Dental, avec lequel il sillonne le
Sénégal et les pays voisins.
De 1993 à 1996 Ameth vient à Paris pour approfondir sa culture musicale et de
retour au Sénégal il sort son premier album « Dounia », dont le succès lui vaut
de travailler avec David Murray (album « Fodeuk ») et Mamadou Konté (Album «
Africa Fête »). En 2000 il choisi de revenir en France ou il enregistre un album
en compagnie de Mansour Seck.

Offre pour les amis d'Africultures :
sur présentation de la carte d'adhésion, 1 place achetée = 1 offerte

SATELLIT Café
44 rue de la Folie Méricourt, 75011, Paris, France
tel. 01 47 00 48 87
info@satellit-cafe.com

[http://www.satellit-cafe.com]URL:http://www.satellit-cafe.com

Cinéma

Festival International de films Résistances 2003
04/07/2003 > 13/07/2003
7e édition - Résistances interroge l'histoire des hommes, de leur relation au
travail, à la planète, celle aussi des rapports homme/femme, réels et fantasmés.

Thème de une des section :
"Nos ancêtres les Gaulois", Colonialisme et Néocolonialisme
le dimanche 6 juillet

La domination colonialiste se perpétue, encore aujourd?hui, sous le masque
civilisateur de la francophonie ou dans la dépendance technologique. Le pillage
est accompagné de la diffusion massive d?un modèle culturel basé sur le culte de
l?individu et une apologie de la société de consommation.
De façon caricaturale, l?école de Jules Ferry, qui enseignait aux Malgaches, aux
Kanaks ou aux Maliens qu?ils avaient des Gaulois pour ancêtres, est l?exemple
même d?un conditionnement culturel qui a prouvé son efficacité économique et
militant jusqu?à la fin des années 50.


Les films :

Ciné-rencontre avec le réalisateur Thierry Michel :
- Mobutu roi du Zaïre, Thierry Michel, documentaire, 1999, France - Belgique
- Zaïre , le cycle du serpent, Thierry Michel, 1992, Belgique

Soirée Carte blanche à Documentaire sur Grand Ecran :
- Nos amis de la banque, Peter Chappell, documentaire, 1997, Grande Bretagne
- Les enfants du blanc, Sarah Bouyain, documentaire, 2000, Burkina Faso - Suisse
- Chronique coloniale, documentaire de Vincent Monnikendam, 1995, Pays - Bas

Des fictions :
- Little Senegal , Rachid Bouchareb, 2001, France- Allemage - Algérie
- Coup de torchon, Bertrand Tavernier, 1981, France
- Beau travail, Claire Denis, 1999, France
- Trois fables africaines, Luis Marques et Claude Gnakouri, Côte d'Ivoire -
France
- La rue case Nègres, Euzahn Palcy, 1930, France

Le débat :
On connaît les ravages passés des missions civilisatrices, de l?exploitation par
la force des richesses des pays colonisés. Ce sont les compagnies
transnationales des pays riches qui, aujourd?hui, véhiculent un mode de
production et une culture basée sur l?individu, la consommation, et la violence.
Les accords commerciaux multilatéraux en tant qu?instruments d?un nouveau
colonialisme remplacent progressivement l'exploitation directe d'un pays par la
domination de grandes multinationales qui agissent sous le couvert de
l'organisation mondiale du commerce (OMC). A cet égard la négociation en cours
sur les services et la culture dans le cadre d'un accord général (AGCS) risque
de sonner le glas de toutes les résistances nationales..

Retrouvez le programme complet dans le site du festival :
[http://www.cine-resistances.com]URL:http://www.cine-resistances.com

Offre pour les amis d'Africultures :
3 ? au lieu de 5 pour la place et le pass festival à 30 ? au lieu de 60


Danse :

- Bernardo Montet : O. More
dans le cadre du programme d'été de Châteauvallon
vendredi 27 et samedi 28 juin à 22 h
amphithéâtre - durée 1 h 30

Une communauté d?hommes : six danseurs, aux origines lointaines (Kenya, Gabon,
Maroc, Grèce, Côte d?Ivoire) et trois musiciens Gnawa. Ils sont les Maures, le
ch?ur d?une même partition chorégraphique. Chacun nous conte sa version de la
folie des hommes, autour d?une
seule interprétation, une figure, le personnage d?Othello (Shakespeare, 1604 ;
Orson Welles, 1952). Bernardo Montet s?appuie sur le poème tragique pour faire
entendre la voix étrangère. Il prend la pièce au moment où le Maure de Venise
décide de tuer Desdémone. Remettre en mouvement les activités humaines passe
d?abord par le corps. O.More agit à la façon d?une transe, un état transgressif
et libérateur. Dans plusieurs des pièces du chorégraphe, l?Afrique occupe un
espace imaginaire, figure matricielle et fondatrice qui donne à la danse sa
dimension vitale. La présence de l?Asie concerne l?approche de l?espace, en
termes de densité comme dans sa dimension spirituelle. Dans tous les cas, le
mouvement ou le travail corporel est conduit par des énergies extrêmes,
conjuguant une égale force de présence et d?intériorité. Le spectacle est conçu
selon un dispositif qui intègre des musiciens Gnawa et le public (installé sur
le plateau même de l?amphithéâtre) dans un champ de proximité et de partage
d?expérience.

A Châteauvallon
83000 Ollioules
tel. 0800 089 090
resa@chateauvallon.com


Offre pour les amis d'Africultures :
deux invitations gratuites.
Pour bénéficier de cette offre, envoyez vite un mail à amis@africultures.com


Mais les surprises ne sont pas finies !
Page "Bons Plans" et "Revues" : ? avez-vous remarqué les new-entry ?

- le disquaire Black Rain Muzik (musique africaine, reggae, dub, jungle, funk,
soul, ?)
55 bis, rue J.-P. Timbaud
75011 Paris
M° Parmentier
Tél/Fax 01 43 55 05 43
Site : www.blackrainmuzik.com
Offre pour les Amis d'Africultures :
Sur présentation de la carte d'adhésion, vous bénéficiez de 10% de réduction
pour tout achat

- la boutique branchée Êkâbô ? création des bijoux et accessoires
26, rue Chabrol
75010 Paris - M° Gare de l'Est
Tél. 01 42 46 26 46
Ouvert du lundi au vendredi de 12h à 19h

Offre pour les Amis d'Africultures :
Une réduction de l'ordre de 5-10 % selon les articles.

- le magazine bimestriel "L'?il électrique" vous propose un tarif préférentiel
sur l'abonnement !
visitez le site : www.?il-electrique.org
(L'?il électrique est un magazine de société, voyages, culture. Bimestriel,
L'?il électrique a décidé d'agir dans le cadre de la ré-appropriation citoyenne
des médias)

- Sans oublier que le Centre de Ressources de Pédagogie et de Recherche pour la
Création Africaine vous propose à partir du 7 au 12 juillet à Paris (Au Centre
Momboye - 25, rue Boyer - 75020 Paris - M° Gambetta) et du 11 au 15 août à
Ruffieu en Valromey (Ain) une semaine de danse, réflexion, théorie autour de la
danse contemporaine africaine.
Pour vous inscrire, contactez M. Alphonse Tiérou, au :
- Tél 01 44 73 42 01 - Fax 01 44 73 49 91 - alphonse.tierou@worlddonline.fr
programme complet dans le site : www.tierou-doople.com

Frais de participation à chaque université : 500 euros.
Offre pour les Amis d'Africultures : 10% de remise sur les frais de
participation

Et si vous voulez en savoir plus sur la danse contemporaine africaine et ses
enjeux, vous pouvez commander le dernier livre d'Alphonse Tiérou, "Si sa danse
bouge, l'Afrique bougera"? les Amis d'Africultures recevront une dédicace et les
frais de port sont gratuits



L'équipe d'Africultures pour vous !
Rédigé le Jeudi 26 Juin 2003 à 00:00 | Lu 1759 commentaire(s)




À lire aussi :
< >

Mardi 31 Mars 2015 - 12:02 Le safari sort du circuit

Mercredi 4 Février 2015 - 14:46 Tony Allen

L'OEIL DE BASANGO | LISAPO | TAM-TAM | TENTATIONS | ÉCONOMIE | DÉCOUVERTE | BASANGO TV | BONS PLANS



MOKÉ TV

    Aucun événement à cette date.









App Store
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
YouTube






Facebook
App Store
Google+
Instagram
Rss
Twitter
YouTube