Connectez-vous
BASANGO
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Nteko en concert à Pointe-Noire

La chanteuse, d’origine brazzavilloise, présentera officiellement son premier album « Cri » à Pointe-Noire avec un concert à la Fondation Basango le 26 Octobre 2013, à 21h.


Nteko
Nteko
« Je reviendrai. Je suis parti chercher ma vie. Je reviendrai. Ah mes frères, ne pensez pas à moi ; je serai de retour, parce que rester à la maison ne rapporte rien ». Ce n’est qu’une petite partie d’une des chansons de l’artiste congolaise Nteko. Ce morceau, nominé Mbo Ni kala, et interprété en lingala, kikongo et en français reflète l’attitude de la chanteuse à l’heure de faire face à la vie et aussi devant la musique : « la vie est plein de choix. Mes textes parlent de tous les chemins qu’on peut prendre. De nos jours il n’y a pas mal de choses qui se passent pour la jeunesse, de bonnes et de mauvaises choses, moi en tant que jeune fille, je peux apporter mon point de vue ». D’aspect simple et parfois naïf, la voix de Nteko nous emmène beaucoup plus loin que son apparence. Quand cette artiste chante, le son charmeur et envoûtant des mélodies transmettent toute la sagesse des traditions populaires du Congo. En même temps, son style rappelle les musicalités des compositions Cap-Verdiennes. Accompagnée de deux guitares acoustiques et de la percussion créative, Nteko retourne aux sources qui l’ont vu grandir. Elle donne la lumière aux histoires qui parlent de la société de son pays, des ancêtres, de sa vie et qui racontent les temps passés avec son père en écoutant de vieilles chansons. Fragile et pure, mais aussi bien déterminée, cette Congolaise a su toujours faire respecter sa vocation : «au tout début, ma mère n’appréciait pas ma passion pour la musique. Elle disait que je devais étudier et que chanter ne me donnerait pas une bonne réputation. Un jour ma mère a lu les textes de mes chansons. Elle m’a demandé où j’avais appris à écrire des textes. Moi je lui ai dit que c’était mon talent personnel». Depuis toute petite, Nteko ressentait une grande sérénité et elle était pleine d’émotions quand elle chantait. Avec beaucoup de pudeur et d’humilité, l’artiste dont le prénom signifie « la source », a construit une carrière artistique très solide en marchant à petits pas. Par ailleurs, elle a eu la chance de s’entourer d’excellents musiciens tels que le guitariste Claude Koulou. Récemment, Nteko a réuni des fonds nécessaires pour pouvoir enregistrer son premier album intitulé « Cri », grâce au premier site de production participative congolais « Likelemba Zik ». En un peu plus de deux mois, trente coproducteurs ont cru et ont investi en son charisme et en ses capacités innées pour la musique. Pour tout le public qui la connaît déjà, Nteko est une perle rare de la chanson Congolaise, une des nouvelles voix féminines prometteuses du pays. Pour ceux qui n’ont pas encore entendu parler d’elle, Nteko est une des douze artistes africaines finalistes du concours Découverte Musique du Monde 2013 RFI. Soyez attentifs, cette artiste fera beaucoup parler d’elle à l’intérieur et en dehors du Congo.

Rédigé le Jeudi 24 Octobre 2013 à 17:27 | Lu 1191 fois | 0 commentaire(s)






À lire aussi :
< >

Lundi 16 Janvier 2017 - 20:54 "Racines", un remake événementiel

Lundi 14 Décembre 2015 - 14:47 Spirita NANDA

A Lire | A Ecouter | A Voir | Life Style | Mémoires





    Aucun événement à cette date.




App Store
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
YouTube




Facebook
App Store
Google+
Instagram
Rss
Twitter
YouTube