Connectez-vous
BASANGO
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Mes Excuses de Dieudonné

Satire sociale caustique, Rire cathartique

Em Bala Em Bala aura bien possédé son monde se composant une mine terne et trompeuse sur l’affiche annonçant son tout nouveau et plus que requinquant spectacle, jouant le scénario de ses excuses sur une géniale satire de la domination sociale et ethnique en France.


Dieudo
Dieudo
Essorant de rire les moins acquis à sa cause, pressés dans un face à face avec les contradictions banalisées des sociétés riches dans leur rapport à la diversité culturelle, religieuse, ethnique, l’artiste distille une ironie et un humour de haute facture où rien n’est plus présent en filigrane que la posture du combattant engagé, encodée par le scénario d’un homme abattu, au bord de la déprime, en monologue thérapeutique avec sa conscience endolorie.

Excuses curatives prescrites, remboursables par la branche santé citoyenne de la sécurité sociale, Dieudonné est tellement contrit, tellement trop repentant que l’on peine à croire en sa sincérité ; et pendant que l’on s’interroge ses intentions véritables, déjà il inocule à son auditoire vite captivé, une indolore subversion généreuse. C’est dire que sans répit le spectateur est sous le feu pacifiste de rafales de tirades pesées, de citations triées sur le volet du racisme savant, d’allusions subliminales, de scènes à multiples entrées et lectures. Accents, mimiques, textes, gestuelles, s’interpellent pour composer un tout parlant, polyphonique, épicé, étincelant, avec une gradation en plusieurs niveaux de pamphlets sociaux que l’artiste révèle par à coups et laisse parcourir par la suite.

Moment intense, le prétexte autobiographique renvoie bien des Anti-Dieudonné cathodiques à leurs chères études, ou à leurs philosophies de supermarché pour d’aucuns. Cependant l’équilibre que M’Bala M’Bala établi à son avantage ne provient pas principalement des giroflées à cinq feuilles que se prennent ses détracteurs zélés, mais de la restauration du débat public pointant du doigt les fragilités béantes et taboues d’une société tenue en laisse.

L’exercice d’un apitoiement sur soi en vient, et c’est la force des excuses mbala-mbalaïennes, à faire oublier le soi qui parle, pour remettre en situation tout un chacun de citoyen, d’être social, devant l’absurdité rendue drolatique des préjugés sociaux, des corruptions médiatiques, du show-businessement correct.

L’actualité internationale, sa polarisation et ses injustices admises par le système dominant des relations internationales s’ingèrent dans les interstices des plaintes et sanglots d’un humoriste jouant un autre lui-même. Il est certain que l’instrumentalisation de sa propre médiatisation négative, pour la dépasser dans un élan vers des questions collectives et universelles, pousse Dieudonné à un saut qualitatif dans la profondeur et la densité conceptuelles de scènes au demeurant sobres et dépouillées. L’explicite et l’implicite se rejoignent, se complètent, l’humour se fait dans un double registre créatif du figuratif et du sous-entendu, de la lecture décalée, aérienne, sur les cimes des questionnements du genre humain.

Finalement, le 15 passage de la Main d’Or, théâtre de la Main d’Or, dans le 11ème arrondissement parisien est ze adresse du rire purgatif, communicatif, infiniment original et ré-créatif, deux fois créatif. Le cadre intimiste aménagé par l’équipe de Dieudo à l’entrée de ce temple de l’humour saisit par sa convivialité attachante, il préforme à justesse la tonalité d’un esprit Dieudo, simple, humain et sensible, prêt à … s’excuser pour un rien, un sketch ethniquement criminel -inséré dans les dernières statistiques du racisme en France…- ou pour un texto xénophobe anti-noir écrit par un anime-à-tord démission Télé.



Mes excuses de Dieudonné, Théâtre de la Main d’Or 15, passage de la Main d’Or, 75011 Paris. Tél. : 01 43 38 06 99

[afrikara.com]URL:http://www.afrikara.com


Ze Belinga / Afrikara.com
Rédigé le Jeudi 27 Mai 2004 à 00:00 | Lu 2272 fois | 0 commentaire(s)





À lire aussi :
< >

Vendredi 27 Février 2015 - 10:11 Pourquoi ce match Fespaco - Nollywood ?

Mercredi 2 Décembre 2015 - 08:37 RESTEZ CONNECTÉ(E)

Focus | Confidences | Lettres d'Afrique | Diaspora





    Aucun événement à cette date.




App Store
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
YouTube




Facebook
App Store
Google+
Instagram
Rss
Twitter
YouTube