Connectez-vous
BASANGO
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

MARIE-LOUISE ABIA

HOMME ET FEMME DIEU LES CREA

Marie-Louise ABIA Bouscule les mœurs figées. « Tout ce qui est biblique est divin. »
Dieu serait-il raciste ? Ou du moins, misogyne ? Et si la sainte bible était plutôt un livre nuisible ?
Et si l’église catholique romaine faisait des infidélités à Dieu.


Du racisme à l’esclavage ordonnancé, en passant par le célibat forcé, la religion a remplacé la volonté de Dieu par celle de l’homme Tout-puissant, une doctrine anti-humanité qui soumet l’humain à des formes de dictature plus ou moins déguisée. Qu’adviendrait-il de fâcheux à l’humanité si les prêtres catholiques romains se mariaient ?

En mettant les Saintes Écritures et le célibat des prêtres au centre de cette émouvante histoire, Marie-Louise ABIA signe son troisième roman par lequel elle nous immerge habilement dans la source de la relation Homme-Dieu, nous incitant à regarder les choses en profondeur et à nous demander si, en prétendant agir au nom et selon les commandements de leur Maître, les ambassadeurs de Dieu ne seraient pas les premiers à aliéner les droits humains les plus fondamentaux.

S’il est donc permis de remanier les Saintes Ecritures qui sont censées être non modifiables et non négociables, on est en droit de se demander où commence et où s’arrête la volonté de Dieu, et où commence celle de l’homme !
L’auteur qui est, elle-même, chrétienne, catholique pratiquante et partisane des droits de l’homme, exprime sans tabous sa conception de la relation Dieu-Humanité et invite également ses lecteurs à pousser leur réflexion un peu plus loin que la simple croyance dogmatique qui peut parfois s’avérer destructrice pour l’humanité. Pourquoi ne pas reprendre l’histoire vers le commencement ?

Prix : 20 €

Contact :
Email : louise.ango@yahoo.com
Site web : www.marielouise-abia.com



louise.ango@yahoo.com
Rédigé le Samedi 28 Mars 2009 à 00:00 | Lu 1128 fois | 1 commentaire(s)





1.Posté par wambo_jousso le 11/05/2009 21:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le sujet est à la fois délicat et passionnant. Délicat, car au nom de cette liberté à accorder à nos prêtres, il y aurait un risque voire un bouleversement de notre société. Le laïc aurait il tendance à appuyer efficacement aux oeuvers de l'Eglise comme auparavant? Dès lors qu'il est convaincu qu'une bonne partie irait ailleurs??? Pasionnant, parce que la nouvelle société que l'on voudrait projeter reposerait dorénavant sur quelle base? Est ce que la soummission a Vaticacn serait-il encore possible? Chaque Communauté locale n'aurait elle pas tendance à se frayer son propre chemin??? Les prêtres dans la nouvelle vision éliraient-ils domicile où? au sein de l'Eglise avec sa famille ou sera retiré à un endroit de son choix. Quelle sera la répartition de son temps entre sa famille et l'Eglise proprement dite.
C'est vrai qu(il s'agit d'un sujet tabou necéssitant plus de doigté et de mûre reflexion. J'ai eu l'occasion de suivre la présentation de ce livre ainsi que du débat qui s'en est suivi sur 2A canal sud.
Salutations distinguées.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


À lire aussi :
< >

Mardi 25 Octobre 2016 - 16:21 HEM'SEY MINA

A Lire | A Ecouter | A Voir | Life Style | Mémoires



MOKÉ TV

    Aucun événement à cette date.









App Store
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
YouTube






Facebook
App Store
Google+
Instagram
Rss
Twitter
YouTube