Connectez-vous
BASANGO
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Le chevalier de Saint-Georges

Héros de la Caraïbe

En l'espace de quelques jours ces trois aspects d'un Saint-Georges maintenant universel ont été illustrés par des évènements complémentaires:
Cuba adopte Saint-Georges et en fait un Héros de la Caraïbe
Le Baillif adopte Joseph Bologne et en fait un de ses plus prestigieux Grand Homme
Saint-Yorre adopte le Fameux Chevalier et en fait un très beau prétexte pour lancer et réussir, nous n'en doutons pas, une belle expérience pédagogique multidisciplinaire sur la tolérance et l'esprit humanitaire.


Cuba y el Caballero Saint-Georges

Le chevalier de Saint-Georges
Le chevalier de Saint-Georges
Le très beau documentaire réalisé par Steve et Stéphanie JAMES de SHAKTI PRODUCTIONS sur Cuba et le Chevalier de Saint-Georges porte en lui l'émotion vertigineuse qui a saisi les participants de cette semaine Saint-Georges à la HAVANE en décembre 2005.

Lorsque le rideau s’est levé sur ce double ballet imaginé par Madame Laura ALONZO, un frisson nous a parcouru le dos
Lorsque le Violon d'Irvin accueillait les officiants de la messe d'action de grâce dans la Cathédrale de la Havane, l'émotion est encore là
Le vernissage de l'exposition de tableaux des jeunes cubains a été un moment fort surtout lorsque chaque artiste est venu expliquer son œuvre.
La conférence dans la prestigieuse CASA VICTOR HUGO avait fait raisonner les vieux murs de cette belle battisse des exploits du Dieu des armes
Et ce dernier soir dans cette église désaffectée de la Havane, les premières notes de la symphonie concertante en ont fait pleurer plus d'un
Mais le documentaire de Steve et Stéphanie n'est pas seulement émotion...
Ce documentaire est aussi « musique » avec une prise de son impeccable pour le ballet comme pour le concert... la musique de Saint-Georges y est omni présente.
Ce documentaire est aussi « image », mais rien d'étonnant venant des réalisateurs de l’émission « F comme Femmes » qui fait l'unanimité des critiques

Ce documentaire est surtout un véritable travail d'orfèvre ou de dentellière dans le choix et l'agencement le montage des phrases prononcées par tous les participants : du Directeur général de l’Orchestre Philharmonique National de Cuba, Roberto Chorens, doyen de la faculté de musique à l’Université des Arts, jusqu’au Madame BRESLAU Marie-Lucile Maire de la Commune de Baillif en passant par Madame l’Ambassadeur de France à CUBA, Monseigneur l’Evêque de la Havane, les musiciens, les danseurs, les chorégraphes, les décorateurs, les sponsors et autres mécènes…

Ce documentaire révèle surtout la manière dont les Cubains ont accepté puis rendu hommage au personnage de Saint-Georges pour en faire leur Héros et plus encore le Héros de la Caraïbe.
Marcel André Clément le mécène à qui nous devons cette aventure n'est pas près d'oublier le soupir de ce jeune violoniste découvrant les origines de Saint-Georges et disant : « mais alors moi aussi, je peux devenir un Saint-Georges « !

Ecole Joseph Bologne Chevalier de Saint-Georges
Quelle splendide manifestation que ce baptême de cette école de 50 ans... Un demi siècle au service des enfants devenus ensuite des hommes et des femmes que la Directrice de l'établissement avec fierté a énumérés dans la diversité de leurs carrières.
Quel beau spectacle émouvant que celui offert par ces enfants racontant la vie de l'un des leurs.
Quel beau témoignage que celui de Monsieur Hypomène ancien directeur venu constater la réalisation de son rêve... une maternelle à Saint-Robert
Quel magnifique engouement des Parents et des Enseignants au service des plus jeunes.
Madame le Maire de la Commune fera alors la synthèse de toute cette matinée en affirmant haut et fort que Joseph Bologne est bien né ici et que Saint-Robert doit être fier de ce Grand Personnage. Elle dira aussi avec des mots très simples le sens qu’il faut donner au maintient de cette Ecole dans ce site magnifique. Elle remerciera enfin Jean Fillieux et toute son équipe pour la magnifique réussite de la manifestation.

Saint-Yorre et le Chevalier de Saint-Georges

Le défi lancé par le communauté scolaire du collège Victor Hugo de Saint-Yorre est étonnant. "Toutes discipline confondues, se lancer dans l'étude de ce personnage pour aboutir à un spectacle théâtrale le 10 mai 2007".

Madame Catherine PIZON:

"La vie et l’œuvre de Joseph Bologne Chevalier de Saint-Georges sont en tous points exemplaires et méritent d’être connues de tous. Le Chevalier de Saint-Georges est un gage d’universalisme et le fruit de la rencontre de deux mondes à travers un fait douloureux : l’esclavage.
Joseph Bologne est un personnage emblématique par excellence ; né d’une mère esclave et d’un père planteur, il a su, par ses multiples talents, mais aussi et surtout par ses qualités humaines extraordinaires, vaincre les préjugés raciaux et les souffrances inhérentes aux évènements dramatiques de notre histoire."

Que doit-on admirer le plus:
l'engouement généreux de toute l'équipe pédagogique, l'opiniâtreté de la Principale,
l'invitation faite aux élèves du Baillif de participer à la fête
La curiosité des enfants d'un coté et de l'autre de l'atlantique que Joseph traversa pour la première fois à 2 ans.
La mobilisation de tous les partenaires (DRAC, Rectorat, Conseil Général, Conseil Régional, Sponsors...)
Quelques petites précisions historiques

Comment ne pas profiter de cette occasion pour préciser certains points. En attendant le colloque savant, qui se tiendra en Mai 2007 à la Jamaïque, C'est du Baillif terre natale de Saint-Georges que vient cette triple affirmation.
Le Père du Chevalier est Georges Bologne de Saint-Georges, Planteur, lui-même né au Baillif et enterré en l’église du Bourg.
La Mère du Chevalier est Anne dite Nanon, esclave affranchie, née au Grand Cul de Sac de la Guadeloupe (Sainte-Rose).
Le Chevalier de Saint-Georges est né le 25 décembre 1745, sur la propriété dénommée aujourd’hui Clairefontaine à Saint-Robert.
Et il s'en suit que le Chevalier est un digne fils de la Guadeloupe:
Il a su se hisser au plus haut rang dans tous les arts qu'il a exercés.
C’est le seul Musicien de son temps à s'être engagé pour défendre la Patrie
Sans oublier son engagement dans la lutte abolitionniste
Reste la question délicate du "S" de Georges... de très nombreux Guadeloupéens et la Guadeloupe elle-même ont rendu hommage au Chevalier : Le Maire de Basse-Terre, la Ville de Pointe-à-Pitre, le Rectorat de la Guadeloupe, la SIG, Les Archives Départementales, le Conseil Général, le Conseil Régional, le CCEE, le CRDP Scéren, L’association Guadeloupe CUBA Perles des Antilles, l’Ensemble Instrumental Chevalier de Saint-Georges Messieurs Vauchelet, Vaneiberg, Oruno LARA, Henri BANGOU, Odet DENYS, Gaston BOURGEOIS, Alain BUFFON… tous ont écrit Saint-Georges avec « s »... pour notre part nous optons définitivement pour cette écriture là. A ceux qui ne partageraient pas cet avis, nous ne ferons aucun procès, et au contraire nous leur témoignons notre gratitude de s’intéresser à notre Héros.

Année Mozart, Année Saint-Georges

En cette année Mozart, il n'est pas question de comparer Mozart et Saint-Georges ni de les opposer…. Nous disons tout simplement que Mozart est un Génie pour la musique et Saint-Georges un autre Génie pour l’Escrime.
Mais il faut aussi admettre que le petit esclave que Mozart a snobé lors de son second passage à Paris tient aussi la route, la route de l'esclave bien entendu.
Et il faut aussi constater qu’au-delà de ce musicien de talent, au-delà de cet escrimeur de génie, il y a un homme... et cet homme est si admirable qu'il devient tout naturellement le merveilleux prétexte pour
dialoguer avec nos enfants avides de belles histoires
fouiller avec eux dans notre histoire dégager et mettre en piédestal les vraies valeurs de cette réussite


halleyjeanclaude@wanadoo.fr

Jean-Claude HALLEY
Rédigé le Samedi 30 Décembre 2006 à 00:00 | Lu 3995 commentaire(s)





1.Posté par Daniel Marciano le 05/01/2007 16:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L’enthousiasme de Jean-Claude est si communicatif qu’il fait regretter à ses lecteurs de n’avoir pu assister au spectacle de Cuba qui a consacré le chevalier de Saint-Georges héros de toute la Caraïbe.
A défaut de n’avoir pu y assister, nous allons nous consoler en visionnant le DVD du documentaire réalisé à La havane par Steve et Stéphanie James de Shakti Production.
A son tour, Saint-Yorre a adopté Joseph Bologne en proposant aux élèves du Collège V. Hugo et à leurs professeurs un projet pédagogique ambitieux et multidisciplinaire sur la tolérance et l'esprit humanitaire autour de l’étude de la vie et de l’œuvre de cet éclatant Chevalier, projet qui aboutira à un spectacle théâtral les 10 et 11 mai 2007.
Que les Muses les accompagnent !
Daniel Marciano


À lire aussi :
< >

Vendredi 20 Mars 2015 - 12:42 La Fabrique des barbouzes »

Lundi 5 Janvier 2009 - 18:36 Djenné

A Lire | A Ecouter | A Voir | Life Style | Mémoires



MOKÉ TV

    Aucun événement à cette date.









App Store
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
YouTube






Facebook
App Store
Google+
Instagram
Rss
Twitter
YouTube