Connectez-vous
BASANGO
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Landolphe chez les Ohwères

LA COULEUR N’EST PAS IMPORTANTE

En 1785, Landolphe vient de séjourner chez le roi de Ohwère. Voulant dédommager ce roi, il lui offre des cadeaux. Celui-ci refuse avec dignité et dit les mots suivants à Landolphe :


Landolphe chez les Ohwères
Je suis Noir et tu es Blanc. Quand tu arriveras en France, tu diras à tes armateurs que, par toute la terre, les hommes se ressemblent malgré leur couleur ; Que le Noir et le Blanc n’apportent aucune différence dans les sentiments d’humanité, que les secours mutuels sont une loi de la nature. Tu leur diras aussi qu’en t’invitant à venir dans mon pays, je n’avais pas l’intention de les ruiner. Ainsi garde ton billet. La subsistance de tes hommes ne m’a rien coûté. Leurs hôtes, en les recevant avec un grand plaisir, m’ont voulu montrer leur zèle dans l’hospitalité.
Cric !
Crac !
Ajo ajo
Ajo mi re
Kini l’awe o ?
Ajo ajo
Cric !
Crac !
Partir partir
Voilà mon parcours
Qui sommes-nous ?
Partir partir...



Par David Gakunzi
Rédigé le Dimanche 14 Décembre 2003 à 00:00 | Lu 1892 commentaire(s)




À lire aussi :
< >

Mercredi 2 Décembre 2015 - 08:37 RESTEZ CONNECTÉ(E)

Vendredi 27 Février 2015 - 10:11 Pourquoi ce match Fespaco - Nollywood ?

Focus | Confidences | Lettres d'Afrique | Diaspora





    Aucun événement à cette date.

Afrique - Découvrez gratuitement tous les articles, les vidéos et les infographies de la rubrique Afrique sur Le Monde.fr.



App Store
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
YouTube




Facebook
App Store
Google+
Instagram
Rss
Twitter
YouTube