Connectez-vous
BASANGO
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Georges Mavouba-Sokate

Libertés d’oiseaux et de pierres vives

Dans Florilèges des fraîches senteurs, l’auteur dans ses vers laisse parler son cœur tétanisé par la beauté envoutante d’Alima Diawara. Une femme de plusieurs cultures à l’énergie renouvelable, une authentique fille de Poto-Poto. Une de ces filles qui aiment que la vie s’occupe d’elles.


Georges Mavouba-Sokate
Georges Mavouba-Sokate
« En écrivant sur Alima Diawara, je me suis souvenu de deux choses D’abord, des évènements au Mali. Je suis parti de ces évènements, et cela m’a rappelé ces Maliens qui ont vécu ici, qui sont presque congolais, qui ont vécu avec nous et qui ont partagé nos moments de joie et de tristesse. C’est pourquoi je me suis souvenu d’Alima Diawara en me demandant si elle est encore à Poto-Poto ou si elle est repartie chez elle. Et voir ce Mali déchiqueté, qu’est-ce qu’elle en pense ? Je me suis mis à réfléchir à sa place. Le tout a donné ces poèmes que j’ai chantés pour elle »

La dimension politique de la gestion de la cité par les princes est évoquée dans le Kongo de Lumumba, de Kimbangu ou de Matsoua. « Ces trois personnages sont des références au sens large du terme. Ce sont des gens qui ont posé les fondations de ce Congo. C’est pourquoi de temps en temps, il est de notre devoir de ne pas les oublier et de parler d’eux pour que la jeune génération sache que l’histoire existe et que le pays n’a pas commencé avec ce que nous voyons mais que le pays a commencé avec Lumumba, Kimbangu et Matsoua et bien d’autres encore. Ce sont des personnages qui nous servent de symboles pour dire qu’il ne faut pas que nous oublions l’histoire. »

Cantilènes mémorielles du 4 mars 2012 est la troisième partie de ce recueil. « C’est le sentiment d’un poète face à un événement. Les explosions du 4 mars nous ont tous bouleversés. Chaque artiste interprète l’événement à sa manière. Moi, je l’ai fait à ma manière en produisant des cantilènes mémorielles c’est-à-dire en souvenir de ce 4 mars. Comme le poète est un chanteur, je suis entrain de chanter le malheur qui nous est arrivé .»

Meurtri dans sa chair et affecté par le chagrin, Georges Mavouba-Sokate, la plume tremblante, n’a pu s’empêcher d’exprimer sa douleur muette devant le drame de Mpila.
« L’espace où se situe cette catastrophe est compris entre le fleuve Congo du côté de Yoro et le CEG Gampo-Olilou. Là encore des souvenirs de jeunesse apparaissent. Quand nous étions enfants, en compagnie de notre mère, nous allions vendre des choses du côté d'Yoro, nous voyions le fleuve et puis rentrions à la maison le soir. Aujourd’hui, avec cette catastrophe, nous découvrons que cette fois-ci, le fleuve n’est pas que le fleuve de l’eau mais le fleuve de sang aussi parce que beaucoup de sang a coulé par toutes ces rues par lesquelles nous passions. Ça m’a attristé, c’est pourquoi j’ai produit le poème La Conspiration du silence assourdissant d’un fleuve total. »

Georges Mavouba-Sokate était professeur d’anglais au lycée Karl-Marx de Pointe-Noire.
Il est membre du Salon littéraire Jean-Baptiste Tati-Loutard et du Cercle "Propositions et Initiatives."

Du même auteur : De la bouche de ma mère (contes et légendes) aux Éditions L’Harmattan, Sous les piliers du wharf (poésie) L’Harmattan, ; Ndandu, le vieux pêcheur et l’enfant du fleuve (contes du royaume de Kongo) l’Harmattan, 2011
Morceaux choisis (poèmes) dans l’anthologie Nouvelles Voix de la poésie congolaise Éditions Hemar, 2012.

En vente à la Librairie Basango 15 000 Fcfa
Il sera en dédicace le 14 février 2014 à 19h

Auteur Georges Mavouba Sokate
Editeur L'harmattan
Date de parution 19/02/2013
Collection Poetes Des Cinq Continents, numéro 575
ISBN 2336291053
EAN 978-2336291055

Source Adiac Congo


Hervé-Brice Mampouya
Rédigé le Mardi 28 Janvier 2014 à 14:17 | Lu 217 fois | 0 commentaire(s)





À lire aussi :
< >

Mardi 25 Octobre 2016 - 16:21 HEM'SEY MINA

A Lire | A Ecouter | A Voir | Life Style | Mémoires



MOKÉ TV

    Aucun événement à cette date.









App Store
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
YouTube






Facebook
App Store
Google+
Instagram
Rss
Twitter
YouTube